mercredi 27 mai 2020
A VOIR

|

Opération nettoyage à Fare Ute

Publié le

Publié le 17/08/2018 à 14:32 - Mise à jour le 17/08/2018 à 14:32
Lecture 2 minutes

Par équipe de deux ou trois personnes, ils sont cinquante bénévoles et quinze salariés à ratisser la zone comprise entre la Papeava et la digue de Motu Uta.

Deux tonnes quatre de déchets et encombrants ont été récoltés ce matin. C’est trois cents kilos de moins que l’année dernière. La forte mobilisation des bénévoles ces dernières années, satisfait les organisateurs.

« On a dressé un constat qui est que depuis deux ou trois ans, on a de plus en plus de bénévoles qui se mobilisent et qui se sentent concernés par l’environnement. On trouve tout un tas de dépotoirs sauvages et franchement, c’est juste affreux à voir. L’année dernière nous avons ramassé deux tonnes sept cent de déchets. Pour cette année nous avons pas encore le chiffre, mais on ne devrait pas être loin de ce chiffre ». explique  Maeva Tamahahe, organisatrice.
 
Partenaire de l’opération « clean up the world », le port autonome effectue régulièrement des opérations de ramassage de déchets. Mais ce matin, c’est l’action des bénévoles qui est mise en valeur. « C’est une démarche citoyenne pour la protection de l’environnement. C’est un problème qui concerne tout le monde et je remercie tous ces bénévoles qui sont venus travailler pour comme ils disent, « Clean up the world ». C’est une opération magnifique ». s’exprime Georges Puchon, directeur du Port Autonome.

Un Port Autonome qui contribue lui aussi à l’environnement en ramassant avec un bateau conçu à cet effet, des détritus dans les eaux du port et en mettant à la disposition des usagers, des poubelles, lesquelles sont régulièrement ramassées par les agents du port.

Après le ramassage, les bénévoles ont été récompensés par une petite collation et certains ont eu des lots. L’équipe « sucré salé » a été récompensée pour avoir ramassé cent dix-sept kilos de déchets.
 

Rédaction web avec Thierry Teamo.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Jacquie Graffe : retour sur ses 45 ans à la...

Il est entré dans le conseil municipal de Paea en 1972, et n'en est plus jamais sorti... Jacquie Graffe, a été élu maire de la commune en 1975. Après 45 ans à la tête de Paea, il briguait un nouveau mandat... Retour sur la carrière politique du doyen des tavana du fenua.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV