samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Opération « coup de poing » : des mineurs trouvés ivres dans une salle d’événements de Papeete non autorisée

Publié le

Agents de la DSP, policiers municipaux et douaniers étaient mobilisés dans la nuit de samedi à dimanche pour une opération spéciale dans Papeete. Si la lutte contre la délinquance routière était au départ la priorité, les forces de l'ordre ont finalement dû intervenir dans un établissement de nuit...

Publié le 07/06/2020 à 12:48 - Mise à jour le 08/06/2020 à 11:58
Lecture 2 minutes

Agents de la DSP, policiers municipaux et douaniers étaient mobilisés dans la nuit de samedi à dimanche pour une opération spéciale dans Papeete. Si la lutte contre la délinquance routière était au départ la priorité, les forces de l'ordre ont finalement dû intervenir dans un établissement de nuit...

Une opération « coup de poing » des forces de police s’est déroulée samedi soir à Papeete. Une intervention qui visaient au départ les infractions routières, les nuisances occasionnées par les deux-roues, mais aussi le trafic de stupéfiant… « Après cette période de confinement, on s’aperçoit que les activités délictuelles ont repris de plus belle donc il nous est apparu nécessaire de frapper un grand coup ce soir notamment au niveau des runs et ainsi que de certains établissements de nuit où (…) on a trouvé des mineurs sans autorisation et qui consommaient de l’alcool. Une autre boîte de nuit qui mettait des tables qui jouxtaient la chaussée. Et donc nous avons vu une troisième boîte de nuit pour d’autres aspects. (…) Nous avons eu l’assistance des deux chiens des douanes. Autant profiter de ces opérations pour faire travailler ces chiens notamment sur le paka et l’ice. (…) », explique Mario Banner, chef de la DSP.
Agents de la DSP, policiers municipaux, douaniers… En tout, plus de 80 personnes ont participé à l’opération.

L’intervention qui a marqué cette soirée s’est déroulée vers 1 heure du matin. Les forces de l’ordre se sont rendues dans une salle événementielle de Papeete qui accueillait une soirée. Des dizaines de jeunes étaient en train de consommer de l’alcool sur la voie publique. « La mairie s’est toujours refusée à donner des autorisations », pour cette salle, explique Mario Banner qui souligne que des bagarres ont souvent lieu…

« On ne peut pas laisser cette délinquance des jeunes se propager. Comme vous avez vu, des jeunes mineurs qui consomment de l’alcool dans une boîte de nuit non autorisée et qui étaient complètement ivres. Nous en avons ramené certains pour appeler les parents, qu’ils viennent es chercher et qu’est-ce que leurs enfants foutaient dans cet endroit-là à une heure du matin« , s’énerve le chef de la DSP.

Bilan de cette soirée : 6 mineurs contrôlés dans des établissements de nuit et tout de même 80 personnes contrôlées sur les routes dont 46 en deux-roues, 6 engins immobilisés à la DSP dont 3 feront l’objet d’une mesure alternative aux poursuites (pots d’échappements non conforme)…

infos coronavirus

Toussaint 2020 : les cimetières sous surveillance

Pour ne pas que les cimetières deviennent les prochains foyers de l’épidémie, ils seront placés sous surveillance. Pour la célébration de la Toussaint ce week-end, le port du masque et le respect des gestes barrières sont demandés à toutes les familles.

À partir du 2 novembre, tous les cours se feront à distance à l’UPF

En raison de la crise sanitaire liée à Tahiti et du nombre croissant de cas positifs à l’UPF, de nouvelles dispositions relatives aux enseignements sont mises en place à partir de lundi 2 novembre 2020.