mardi 23 juillet 2019
A VOIR

|

Ohipa Maitai : un an après, la nouvelle vie de Hereiti Thieme

Publié le

PORTRAIT - Hereiti Thieme avait remporté, il y a un an et demi, la première édition du jeu télévisé Ohipa Maitai. Depuis, la jeune entrepreneure a fait évoluer sa petite entreprise d’achards et poisson fumé, qui compte aujourd’hui deux employés.

Publié le 14/04/2019 à 15:01 - Mise à jour le 18/06/2019 à 15:00
Lecture 2 minutes

PORTRAIT - Hereiti Thieme avait remporté, il y a un an et demi, la première édition du jeu télévisé Ohipa Maitai. Depuis, la jeune entrepreneure a fait évoluer sa petite entreprise d’achards et poisson fumé, qui compte aujourd’hui deux employés.

Rillettes à l’huile d’olive ou à la crème, achards ou encore pavé de poisson fumé… Depuis son passage dans l’émission Ohipa Maitai, Hereiti Thieme a su diversifier ses produits. Des produits fait maison et qui s’adaptent même aux saisons. Pour preuve, des fumés de ature façon Hereiti.

Pour cette jeune entrepreneure, c’est une mouvance nécessaire sur le plan économique, gustatif et environnemental. “J’essaie de sortir des recettes à côté pour amener un petit plus au niveau de ma production parce que rester sur des achards c’est bien beau, mais les gens vont vite être saturés du produit, explique-t-elle. Et utiliser du poisson de saison, c’est déjà financièrement plus accessible et aussi on en profite pour éviter d’aller chercher des espèces qui ne sont pas trop à pêcher en ce moment.”

> Ohipa Maitai, un tremplin

Remporter Ohipa Maitai a été un tremplin médiatique et financier à la fois. Le million de francs qu’elle a empoché, elle l’a réinjecté dans sa petite société pour l’achat d’un local adapté à son activité. Une acquisition importante qui lui offre des conditions de travail optimums.

Hereiti a même embauché une personne en Contrat d’accès à l’emploi. De plus, son mari Teraiatua, qui attend de réceptionner son nouveau bateau, lui prête également main-forte, et non sans une certaine fierté.

“On a essayé de faire un truc ensemble et on a réussi, se réjouit-il. C’est pour la suite aussi, pour nos enfants, si jamais on en a beaucoup, peut-être qu’ils vont travailler dans la société… Et au moins, c’est un truc à nous.”

> “Il y a eu beaucoup de choix, de sacrifices”

S’agrandir et trouver de nouvelles recettes sont les principaux objectifs de Hereiti Thieme. Et même si le travail reste fastidieux, elle rappelle volontiers que la vie est faite de choix.

“Ça fait un an et demi que je me suis lancée corps et âme, confie-t-elle. Il y a eu beaucoup de choix, de sacrifices et encore aujourd’hui ce n’est pas facile d’être entrepreneure. On a encore beaucoup de freins et d’obstacles, mais c’est agréable de réussir à les franchir avec les personnes qu’on aime.”

Et pour les participants à la deuxième édition de Ohipa Maitai qui débute mercredi sur TNTV, elle n’a qu’un message : “C’est vraiment une chance d’avoir participé à ce jeu, d’avoir été sélectionnée. Un grand courage à vous, c’est super intensif, mais ça vaut le coup !”

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Nukutepipi : une niche touristique pour ultra-riches

Depuis quelques jours, le milliardaire Guy Laliberté propose de louer son atoll privé, Nukutepipi, pour une semaine. Si vous êtes intéressés, sachez tout de même qu’il vous en coûtera plus de 118 millions de Fcfp en incluant les taxes, mais sans l’avion. Y a-t-il vraiment des touristes prêts à débourser une telle somme pour quelques jours de vacances ? Les spécialistes le croient...

Quand le programme Maita’i Sport Santé inspire la Délégation...

La dernière session du programme Maitai Sport Santé s’est à peine achevée que les candidatures pour la prochaine se multiplient. Le concept : pendant 4 mois, un programme adapté à chaque candidat leur permet de faire du sport en toute sécurité et d’en tirer tous les bénéfices. Un concept qui pourrait être repris par la Délégation aux Outre-mer de l'Assemblée nationale afin de le proposer aux autres outre-mer.

Nicole Belloubet : “il est important de trouver des...

La ministre de la Justice et garde des Sceaux a achevé sa mission de 5 jours au fenua, rythmée par l’inauguration du tribunal foncier et les visites des centres pénitentiaires de Polynésie. Elle était l'invitée de notre journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X