samedi 27 février 2021
A VOIR

|

OFC U17 : le coup de gueule de l’IJSPF

Publié le

Publié le 20/02/2017 à 13:41 - Mise à jour le 20/02/2017 à 13:41
Lecture < 1 min.

Les équipes de Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Calédonie, Fidji, Salomon, Vanuatu, Samoa, et Papouasie Nouvelle-Guinée sont sur le territoire pour le championnat OFC U17 qui se déroule à Tahiti jusqu’au 24 février. Les joueurs sont hébergés dans plusieurs centres dont des locaux de  l’Institut de la jeunesse et des sports de Polynésie (IJSPF). 

Lundi, l’IJSPF a publié des photos des dortoirs avec ce commentaire : « Difficile de rester zen devant de tels comportements – Coupe du monde des U17 – Hébergement à l’IJB ». Les clichés montrent des vêtements en vrac au sol, des saletés en tout genre et des lits défaits. « La fédération a été saisie et s’est déjà excusée, explique ensuite l’IJSPF en commentaire. Elle prendra en charge ce qu’il faut. A l’avenir, l’IJSPF sera plus regardante et pourra refuser d’héberger à nouveau les équipes de la région concernée ». Contactée, l’IJSPF n’a pas souhaité donner plus de précisions. 

Ce mardi se déroulent les demi-finales du championnat à Mahina. La Nouvelle-Calédonie affrontera l’équipe des Salomon à 16 heures pour la première demi-finale.
La compétition s’est arrêtée pour l’équipe des Tama Ura mais le Polynésien Norbert Hauata sera l’arbitre du match qui opposera la Nouvelle-Zélande à la Papouasie-Nouvelle-Guinée à partir de 19 heures. 

La finale se jouera au stade Pater vendredi.  
 

​M.K 

infos coronavirus