mardi 17 septembre 2019
A VOIR

|

Octobre Rose : le programme des manifestations

Publié le

Publié le 03/10/2018 à 12:09 - Mise à jour le 03/10/2018 à 12:09
Lecture 3 minutes

Depuis 25 ans, la sensibilisation et la prévention au cancer du sein sont au programme d’Octobre Rose dans le monde entier.
Le cancer du sein est la deuxième cause de mortalité par cancer chez la femme en Polynésie française après le cancer du poumon. On a dénombré 144 nouveaux cas de cancer du sein en 2014.

>>> Lire aussi : Cancer du sein : trop de patientes privilégient les ra’au Tahiti avant d’aller consulter
 
En 2016, 4 649 femmes âgées de 50 ans et plus ont réalisé une mammographie dans le cadre du dépistage intensifié, soit un taux de participation de 33,7%. Les femmes de 70 ans et plus ont le taux de participation le plus faible (21%), alors qu’entre 50 et 69 ans, le taux de participation est de 37,1%. En comparaison, en France, le taux est de 50%, et dans les pays nordiques, il approche les 80%. “On a encore du travail à faire” déplore Patricia Grand, présidente de la Ligue contre le cancer en Polynésie qui rappelle que le dépistage du cancer est fondamental, et qu’il est gratuit tous les deux ans après 50 ans. L’objectif étant de dépister précocement le cancer du sein et de diminuer ainsi la mortalité due à cette maladie. “Plus vite on se fait soigner, plus on a de chances” déclare Patricia Grand.

> Le programme complet en Polynésie :

Aux Australes, un jeu concours du plus bel objet artisanal est lancé auprès des femmes de Tubuai, Rurutu et Rimatara.
Objectif : réaliser un objet artisanal autour du thème du dépistage du cancer du sein. Il s’agit pour les femmes de se rencontrer et d’échanger sur leurs expériences en lien avec les attitudes et comportements pour dépister le cancer du sein autour de la réalisation d’un objet féminin.

Aux Marquises, depuis juin 2018, un mammographe a été installé à l’hôpital Louis Rollin de Nuku Hiva pour que les femmes des Marquises aient accès au dépistage. Tout le mois d’octobre, un professionnel de la santé se rendra dans toutes les vallées des Marquises pour rencontrer, informer et mobiliser les femmes autour du dépistage du cancer du sein.  Les seniors seront de la partie pour une opération phare : un groupe de parole autour de la confection d’un balai niau.

Aux îles Sous-le-Vent, les agents du centre administratif de la subdivision des îles Sous-le-Vent se mobilisent pour réaliser un ukulele géant rose. Une journée spéciale sera organisée pour présenter le chef-d’œuvre et se clôturera par un concert de ukulele au fare Potee du centre administratif.

À la presqu’île, la mobilisation du personnel de l’hôpital de Taravao autour d’octobre rose est une première. Un jeu concours “le plus beau service” est lancé et les lauréats seront récompensés. Puis des activités seront planifiées en faveur des familles de la presqu’île. Octobre Rose sera clôturé sur une note musicale grâce à des artistes qui se sont mobilisés.
 
Sur la grande île de Tahiti, une marche rose, un concours du plus beau service rose au sein  de la mairie de Papara, la réalisation et l’exposition d’un soutien gorge rose au CHT du Taaone ainsi que le concours de poésie à Faa’a, sont des actions fédératrices et innovantes pour sensibiliser, informer, accompagner toutes les familles dans une démarche de sensibilisation autour du cancer du sein.

Retrouvez le programme détaillé sur la page Facebook de La Ligue contre le cancer en Polynésie.

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama – Décrochage scolaire : qui est concerné, comment...

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire a fait sa rentrée. La MLDS aide chaque année des jeunes qui sortent du système scolaire. Les inscriptions sont toujours plus nombreuses. Un nouveau centre a ouvert ses portes à Raiatea. Pour évoquer le sujet du décrochage scolaire, Jean-Jacques Hénault, inspecteur de l'éducation nationale était notre invité du journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV