jeudi 17 septembre 2020
A VOIR

|

Objectif : 100% d’eau potable à Moorea

Publié le

La Polynésie française n’est toujours pas en mesure de distribuer de l’eau potable à 100%. Nous nous sommes rendus sur l’île de Moorea pour comprendre les contraintes auxquelles les Tavana sont confrontés pour dispenser de l’eau potable.

Publié le 25/07/2019 à 10:54 - Mise à jour le 06/01/2020 à 15:14
Lecture 3 minutes

La Polynésie française n’est toujours pas en mesure de distribuer de l’eau potable à 100%. Nous nous sommes rendus sur l’île de Moorea pour comprendre les contraintes auxquelles les Tavana sont confrontés pour dispenser de l’eau potable.

Pour que l’eau potable arrive dans plus de foyers de Moorea, une seconde station de traitement des eaux a été érigée sur le site de Haumi, au pied du mont Tohièa. Elle intervient deux ans après la mise en service de la station de Papetoai. Coût total des travaux : 140 millions de Fcfp.

« C’est une unité compact de traitement. Nous avons une première phase qui est de la coagulation pour précipiter tout ce qui est terreux, donc la turbidité, l’eau chocolat. On essaie de séparer la terre de l’eau. En fin de couloir hydraulique, on va récupérer cette eau clarifiée qui va être pompée sous pression dans des filtres à sable. Ce sont les filtres qui vont terminer le traitement physico-chimique. Et juste après, on va traiter la partie bactérienne avec le chlore » explique Jean-Pierre Leloch, responsable d’exploitation de la Polynésienne des Eaux à Moorea.

Lire aussi : La carte des eaux potables à Tahiti et dans les îles

Avec une capacité de production de 140 m3 d’eau potable par heure, la station Vaipuha de Haumi desservira les habitations se situant entre le PK 5 à Vaiare et le PK 13 à Maatea. Si en 2015, 25% de l’île de Moorea bénéficiait de l’eau potable, la mise en place successive des stations de Papetoai puis de Haumi permet aujourd’hui une couverture de 75% de l’île.

« Les abonnés principaux marquants dans le cadre de l’ouverture de cette zone potable, ce sont tout d’abord l’hôpital, le collège et l’école primaire de Afareaitu, ainsi que celle de Maatea, et plus de 850 foyers qui seront raccordés maintenant au réseau de distribution d’eau potable » déclare Frédéric Metayer, directeur des Services Publics Environnementaux de la commune de Moorea.

Lire aussi : Les Polynésiens, globalement satisfaits de l’eau potable

De nouvelles stations de traitement des eaux ont vu le jour à Moorea. Les réseaux d’acheminement de l’eau dans les foyers ont également été renouvelés. Le coût de ces travaux se répercute dans la facturation au mètre cube, suivant différentes tranches. Pour un particulier, le prix moyen du mètre cube est de 100 Fcfp, un moindre coût comparé au prix moyen d’un litre d’eau dans les commerces.

« La démarche qui est retenue par la commune, c’est de facturer le service au volume. L’eau potable, une fois qu’elle est distribuée, il convient de la partager, de l’économiser, car elle est précieuse. Et c’est ce que permet de faire une facturation au volume » précise Frédéric Metayer.

La consommation moyenne d’eau à Moorea pour un foyer de 3 à 4 personnes est estimée à 1 m3 par jour. Malgré des campagnes de sensibilisation contre le gaspillage de l’eau, en particulier sur la vérification de fuites, il reste encore des mentalités et des habitudes à changer. « On a mesuré chez certains des consommations très fortes. Dans une maison d’un monsieur où ils étaient trois, ils consommaient 50 m3 dans la journée, ce qui équivaut à alimenter 50 maisons. Donc il s’est inquiété à ce moment-là de ce qu’il utilisait, de son installation… et en fait, c’était simplement deux fuites à réparer » nous dit Jean-Pierre Leloch.

Bientôt 75% de l’île sœur sera alimentée en eau potable. Le dernier tronçon entre Maatea et Haapiti n’est pas oublié. Des investigations sont en cours dans le secteur de Maatea pour la réalisation prochaine d’un forage de reconnaissance, et à plus grande échelle, une campagne géophysique sera réalisée par survol d’hélicoptère afin de déterminer l’emplacement idéal d’une future station de traitement des eaux.

REPORTAGENaea Bennett

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV