mardi 3 août 2021
A VOIR

|

Numérique : un stage de vacances pour découvrir la programmation

Publié le

Connaissez-vous le Skoodcamp ? Il s'agit d'un stage de vacances destiné aux fans de jeux vidéos et d’informatique. Durant tout le mois de juillet, l’école de programmation Skooda propose des formations. Cette semaine, 12 enfants se sont initiés à la conception de jeux vidéos.

Publié le 20/07/2021 à 15:49 - Mise à jour le 20/07/2021 à 15:53
Lecture < 1 min.

Connaissez-vous le Skoodcamp ? Il s'agit d'un stage de vacances destiné aux fans de jeux vidéos et d’informatique. Durant tout le mois de juillet, l’école de programmation Skooda propose des formations. Cette semaine, 12 enfants se sont initiés à la conception de jeux vidéos.

Activités ludiques, déconnectées avec des algorithmes ou connectées sur tablettes pour apprendre à créer un jeu vidéo… C’est le quotidien d’une poignée de jeunes. Depuis lundi, ils apprennent les différentes facettes de la programmation.

“Le numérique, ce n’est pas être tout le temps devant un écran à jouer, à regarder des vidéos sur Tiktok ou autres”, explique Teremu Maro, coach de codage. “C’est aussi derrière un métier, un enjeu pour l’économie. En fait, on va leur apprendre à coder. Mais coder, ce n’est pas juste être derrière l’ordinateur, c’est aussi réfléchir, résoudre des problèmes, arriver à trouver des solutions pour un objectif”.

De la mise en place des mécaniques de jeux à la programmation, en passant par le codage, les enfants sont captivés et passionnés. “Je suis souvent derrière les écrans et de venir ici, ça me permet d’apprendre de nouvelles choses”, témoigne l’un d’eux. Pour d’autres, ce stage fait naître de belles perspectives professionnelles. “Plus tard, je voudrais faire de la programmation et faire un jeu”, envisage un autre enfant.

Ces activités de découverte permettent en effet de donner un aperçu à ceux qui souhaiteraient exercer un métier dans le secteur du numérique. “Demain, d’ici 5-6 ans, ils peuvent déjà commencer à toucher aux métiers du numérique, comme développeur web, développeur d’application mobile ou de jeux vidéos, ou d’autres activités comme responsable de la sécurité informatique”, indique Teremu Maro.

La demande est forte à l’international et dépasserait les 100 000 offres d’emplois. Le numérique commence à se développer au fenua, notamment au sein des entreprises qui souhaitent de plus en plus digitaliser leurs services. Un secteur donc très prometteur pour les années à venir.

infos coronavirus