samedi 19 septembre 2020
A VOIR

|

Nukutepipi : coin de paradis pour milliardaires

Publié le

C’était le rêve de Guy Laliberté, milliardaire fondateur du Cirque du Soleil. Tous les services du luxe absolu, dans la nature et la simplicité d’un atoll perdu au milieu du Pacifique. Visite guidée.

Publié le 18/07/2019 à 10:36 - Mise à jour le 18/07/2019 à 18:01
Lecture 2 minutes

C’était le rêve de Guy Laliberté, milliardaire fondateur du Cirque du Soleil. Tous les services du luxe absolu, dans la nature et la simplicité d’un atoll perdu au milieu du Pacifique. Visite guidée.

Du turquoise, puis du bleu à perte de vue. Le quotidien des Tuamotu. Mais ici, quelques détails laissent supposer que cet atoll ne vit pas de la pêche et de la coprahculture : la plage est ratissée tous les matins, des œuvres d’art se comptent par dizaines, et quarante employés s’affairent autour de luxueuses villas.

Nukutepipi n’est pas un hôtel. C’est un atoll, que les milliardaires peuvent louer à la semaine, pour 108 millions de Fcfp. À ce prix, tout est compris, pour une à 52 personnes. Sauf le charter Air Tahiti, qui peut amener 26 personnes pour un aller-retour à trois millions.

Un coin de paradis pour milliardaires. Crédit Tahiti Nui Télévision

Avant d’embarquer pour ce petit paradis, un questionnaire est proposé aux visiteurs, pour cerner leurs besoins.
Sur l’atoll, se mêlent luxe et confort, mais dans le respect de l’environnement. La volonté du propriétaire est de respecter les lieux. Les visiteurs auront un large choix d’activités (yoga, spa, fitness, tir à l’arc, tennis, teinture de pareu…) mais pas de jet ski pour ne pas perturber la tranquillité du lagon.

Nukutepipi est l’atoll privé de Guy Laliberté, cofondateur du Cirque du Soleil. Il l’a racheté en 2007 et y a effectué des travaux pendant 6 ans pour le transformer en ce havre de paix pour milliardaires.

L’atoll propose 16 unités : une villa de maître, celle de Guy Laliberté, 2 villas juniors doubles avec deux chambres, salon et piscine privée, 13 bungalows d’une pièce.
Un petit village a été aménagé pour les employés de l’atoll, essentiellement des Polynésiens.

Mais l’endroit n’est pas destiné à la clientèle locale et les locations s’annoncent peu nombreuses au vu du tarif, l’un des plus élevés au monde.

Le directeur de l’atoll est Romain Borie, un homme au parcours atypique puisqu’il ne vient pas de l’hôtellerie. Il est ingénieur agronome. Sur l’atoll, employés et visiteurs tentent de consommer local. Des ruches ont été mises en place et des plantations d’ananas notamment.

L’année dernière, des journalistes extérieurs avaient déjà pu visiter l’atoll.  Conde Nast ou encore le Point avaient consacré un article à Nukutepipi.

REPORTAGEMike Leyral

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Sénatoriales : Rolfi Tutavae Chang se dit prêt à...

Rolfi Tutavae Chang se présente seul aux prochaines élections sénatoriales. Inconnu de la scène politique, l'homme de 41 ans souhaite œuvrer pour la Polynésie en la faisant rayonner au sein de la République.

Partie de pêche au haura à Arutua

Aux Tuamotu, lors des traversées pour rejoindre l’île voisine, les capitaines de bateaux en profitent pour lancer des leurres et tenter ainsi d’attraper des espadons. Et quand, par chance, le poisson mord à l’hameçon, c’est un véritable combat qui commence et qui peut durer jusqu’à 2 heures.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV