fbpx
vendredi 24 janvier 2020
A VOIR

|

Nucléaire : Moruroa e Tatou satisfait de ses rencontres avec le Civen et le Coscen

Publié le

L'association Moruroa a Tatou a fait un bilan, ce jeudi, de ses rencontres avec le Conseil d'orientation pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (Coscen) et le Comité d'indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), la semaine dernière.

Publié le 05/12/2019 à 16:23 - Mise à jour le 05/12/2019 à 16:37
Lecture < 1 min.

L'association Moruroa a Tatou a fait un bilan, ce jeudi, de ses rencontres avec le Conseil d'orientation pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (Coscen) et le Comité d'indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), la semaine dernière.

Elue le 16 octobre dernier, la nouvelle équipe dirigeante de l’association Moruroa e Tatou, présidée par Hirohiti Tefaarere, a entamé une série de rencontres avec le Conseil d’orientation pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (Coscen) et le Comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), la semaine dernière.

Selon son président, les échanges ont été fructueux entre les deux parties, que ce soit sur le plan environnemental, sanitaire, économique, social, culturel ou encore éducatif.

Il y a eu “plusieurs choses intéressantes”, a déclaré Hirohiti Tefaarere. “Deux rencontres avec le Civen et deux rencontres avec le Coscen. Avec le Civen, c’est le fait que l’Etat reconnaît sa responsabilité totale, entière. L’Etat reconnaît que le Pays a été irradié. L’Etat reconnaît que sa responsabilité doit être assumée et accepte de nous aider au niveau de la reconstitution des dossiers, surtout au niveau du point de blocage : la transmission des dossiers médicaux. Maintenant nous essayons de voir comment faciliter ce travail, mais surtout comment aller au-delà.”

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Après la Polynésie, le MMA légalisé en métropole

La ministre des Sports en métropole, Roxana Maracineanu, a choisi de déléguer l'organisation de la pratique des arts martiaux mixtes (MMA) à la fédération française de boxe pour légaliser cette discipline en France, a annoncé mardi le ministère dans un communiqué.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X