dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Nucléaire : Moruroa e Tatou satisfait de ses rencontres avec le Civen et le Coscen

Publié le

L'association Moruroa a Tatou a fait un bilan, ce jeudi, de ses rencontres avec le Conseil d'orientation pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (Coscen) et le Comité d'indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), la semaine dernière.

Publié le 05/12/2019 à 16:23 - Mise à jour le 05/12/2019 à 16:37
Lecture < 1 min.

L'association Moruroa a Tatou a fait un bilan, ce jeudi, de ses rencontres avec le Conseil d'orientation pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (Coscen) et le Comité d'indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), la semaine dernière.

Elue le 16 octobre dernier, la nouvelle équipe dirigeante de l’association Moruroa e Tatou, présidée par Hirohiti Tefaarere, a entamé une série de rencontres avec le Conseil d’orientation pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (Coscen) et le Comité d’indemnisation des victimes des essais nucléaires (Civen), la semaine dernière.

Selon son président, les échanges ont été fructueux entre les deux parties, que ce soit sur le plan environnemental, sanitaire, économique, social, culturel ou encore éducatif.

Il y a eu « plusieurs choses intéressantes », a déclaré Hirohiti Tefaarere. « Deux rencontres avec le Civen et deux rencontres avec le Coscen. Avec le Civen, c’est le fait que l’Etat reconnaît sa responsabilité totale, entière. L’Etat reconnaît que le Pays a été irradié. L’Etat reconnaît que sa responsabilité doit être assumée et accepte de nous aider au niveau de la reconstitution des dossiers, surtout au niveau du point de blocage : la transmission des dossiers médicaux. Maintenant nous essayons de voir comment faciliter ce travail, mais surtout comment aller au-delà. »

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.