jeudi 28 mai 2020
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie et Polynésie : le système scolaire peut mieux faire selon la Cour des comptes

Publié le

Publié le 08/02/2016 à 17:29 - Mise à jour le 08/02/2016 à 17:29
Lecture 2 minutes

Il y a respectivement en Polynésie et en Nouvelle-Calédonie 49 et 74 collèges et lycées et 207 et 258 écoles maternelles et primaires, rappelle la cour. Et chacun des deux territoires compte un peu plus de 4 700 enseignants en service.
 
« Le montant des dépenses publiques consacrées au système scolaire dans ces deux territoires est important, supérieur à 1,3 milliard d’euros (environ 155 milliards de Fcfp, NDLR), dont 954 millions de crédits d’Etat (environ 114 milliards de Fcfp, NDLR) », souligne la cour.
 
« La dépense scolaire par élève était, en 2014, respectivement de 8 223 euros (981 000 Fcfp, NDLR) en Polynésie française et de 10 539 euros (1 257 000 Fcfp, NDLR) en Nouvelle-Calédonie, contre 7 700 euros (919 000 Fcfp, NDLR) en 2013 (dernier chiffre connu) pour la France métropolitaine et les départements d’outre-mer », constate-t-elle.
 
Mais si les moyens mis en œuvre « ont permis des progrès », avec notamment la progression du nombre de bacheliers, « les résultats restent en deçà des références métropolitaines ». Environ 35% des élèves de Polynésie et 20% de ceux de Nouvelle-Calédonie sortent encore du système sans diplôme ni qualification « contre environ 10% en métropole ».
 
La cour rappelle certaines spécificités des deux territoires, liées notamment à la faible densité de population, avec un temps de transport des élèves « parfois très long » qui impose l’existence d’internats.
 
Pour améliorer l’efficacité du système, elle recommande notamment « une simplification et une amélioration de la gouvernance, une rationalisation de l’allocation des moyens », avec la mise en place systématique d’« une programmation pluriannuelle des investissements scolaires ».
 
Une mission d’experts de l’Education nationale est par ailleurs en cours en Polynésie et une autre doit intervenir début 2016 en Nouvelle-Calédonie.
 

AFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV