mercredi 1 décembre 2021
A VOIR

|

Nouvel allègement des restrictions sanitaires du 25 octobre au 1er novembre

Publié le

Si les foires et salons peuvent reprendre, les évènements festifs et marchés aux puces restent interdits.

Publié le 21/10/2021 à 17:05 - Mise à jour le 21/10/2021 à 17:09
Lecture < 1 min.

Si les foires et salons peuvent reprendre, les évènements festifs et marchés aux puces restent interdits.

À compter du lundi 25 octobre et jusqu’au 1er novembre 2021 inclus :

– les rassemblements sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public seront limités à 50 personnes ;

– dans les établissements recevant du public (ERP) hors établissements sportifs, manifestations et compétitions sportives, les espaces de restauration seront autorisés à rouvrir dans le respect du protocole “restauration” ;

– le public pourra assister aux manifestations et compétitions sportives dans les ERP sportifs ;

– les foires et salons pourront être organisés avec un protocole fixé par arrêté et destiné à prévenir la circulation du virus ;

– les croisières seront autorisées à reprendre leurs activités sans dérogation préalable ;

– les restrictions de circulation entre les îles Sous-le-Vent seront levées ;

Les autres mesures de protection sanitaire sont maintenues. Pour rappel, les discothèques restent fermées. L’organisation de “bingo”, combats de coqs, fêtes foraines, événements festifs, marchés aux puces et vide-greniers demeurent interdits sur l’ensemble du territoire. Le filtre sanitaire au départ de Tahiti et Moorea vers les archipels reste également en vigueur. Le couvre-feu a toujours lieu de 22h à 4h pour l’archipel de la Société et de 21h à 4h pour les Australes.

Un arrêté du haut-commissaire sera signé et publié à la fin de la semaine pour acter cette nouvelle étape.

Le haut-commissaire de la République et le président de la Polynésie française appellent la population à maintenir l’usage des gestes barrières et à respecter l’ensemble des règles sanitaires, en particulier pendant le week-end de la Toussaint.

L’État et le Pays poursuivent leur travail concernant les conditions de la mise en œuvre du pass sanitaire sur le territoire.

Malgré une stabilisation de la situation sanitaire, la plateforme covid invite les Polynésiens à “rester prudents”.

infos coronavirus