A VOIR

|

Noël sous le signe du partage pour 300 familles de Mahina

Publié le

A Mahina, le Père Noël avait quelques heures d’avance… 300 familles se sont vues offrir un bon repas et des cadeaux. Une action rendue possible grâce à des dons et à la mobilisation de nombreux bénévoles.

Publié le 24/12/2022 à 16:39 - Mise à jour le 19/01/2023 à 10:38
Lecture 2 minutes

A Mahina, le Père Noël avait quelques heures d’avance… 300 familles se sont vues offrir un bon repas et des cadeaux. Une action rendue possible grâce à des dons et à la mobilisation de nombreux bénévoles.

Elle n’a pas pu investir dans de fastueuses décorations de Noël cette année… mais la commune de Mahina a fait briller le cœur de 300 familles. Des récoltes de dons alimentaires et de jouets ont permis à la commune d’organiser un repas du cœur.

Sous la houlette de Liliane PEU, responsable de la cuisine centrale de Mahina, les cantinières pourtant en congés sont arrivées très tôt pour préparer ce repas de fête, “c‘est un plaisir pour moi de servir ma population, surtout les familles défavorisées et c’est ce que j’aime dans mon métier.”

Les cantinières de Mahina – Photo: Tahiti nui télévision

Plus qu’un repas, c’est une petite fête de Noël qui est organisée pour ces familles identifiées par les écoles de Mahina. Des familles qui préparent un réveillon plutôt modeste et qui apprécient de ne pas être oubliées.

Remis à neuf par l’association Tata’i, les cadeaux distribués aux enfants trouveront leur place au pied des sapins. Ils sont remis par un père Noêl bien connu des administrés, le maire de Mahina, Damas Teuira. “Il n’y a pas de fiche type pour être tavana (maire). Il faut savoir s’adapter et saisir les occasions qui se présentent à toi avec les moyens dont tu disposes et surtout avec le personnel qui est toujours là.”

A Mahina, cette semaine a été marquée par plusieurs actions de solidarité “le magie de Noël doit continuer de perdurer dans le temps. Avec peu de moyens mais beaucoup d’amour, on arrive à déplacer des montagnes” conclut Damas Teuira.

Les festivités s’achèvent ce dimanche, par un concert de Noël en mémoire des victimes de la Covid, il se tiendra e dimanche 35 décembre entre 16 heures et 19 heures, au cimetière Orifara.