vendredi 26 février 2021
A VOIR

|

Noël : La Provence s’invite à Maria No Te Hau

Publié le

Comment parler de Noël sans évoquer la traditionnelle crèche ! A l’église Maria No Te Hau, cette année, on a décidé d’inviter tout un village de Noël Provençal. Il a été fabriqué par les mains expertes de Jean-Pierre, un passionné à la retraite.

Publié le 24/12/2019 à 13:10 - Mise à jour le 24/12/2019 à 13:22
Lecture 2 minutes

Comment parler de Noël sans évoquer la traditionnelle crèche ! A l’église Maria No Te Hau, cette année, on a décidé d’inviter tout un village de Noël Provençal. Il a été fabriqué par les mains expertes de Jean-Pierre, un passionné à la retraite.

Comme un air de Provence au cœur de l’église Maria No Te Hau… Cette année, Jean-Pierre a été invité à exposer ses créations. Un vrai village Provençale avec ses santons. Une passion pour cet ancien peintre en bâtiment à la retraite : « J’aime ça parce que ça me rappelle mon enfance tout simplement je crois. On est une famille où il y a toujours eu des crèches. »

De l’église, au commerce tout est reproduit dans le moindre détail. Un village de Noël provençal que Jean-Pierre fabrique depuis trois ans. A chaque Noël, il s’agrandi un peu plus. On compte une trentaine de maisons, sans oublier le petit Jésus : « On a commencé par 4, 5 maisons en rajoutant 4 ou 5 maisons tous kes ans. peut-être que dans 10 ans il y aura 300 maisons. Pourquoi pas (…) Pour le moment on est à 30 maisons, 130 personnages et une trentaine d’animaux. »

Un aperçu de la crèche provençale de Jean-Pierre. Crédit Tahiti Nui Télévision

La crèche Provençale côtoiera ce mardi soir la traditionnelle crèche polynésienne faite de matériaux locaux. Un peu plus loin, les membres de l’église s’activent pour être prêt avant la messe de Noël : « On a du gravier qui vient des îles (…) et la verdure vient des jardins », explique Pacôme Uraina. « On est en joie, on est heureux. »

Deux crèches, deux coutumes de Noël. Le réveillon, cette année, sera synonyme de partage et de tradition à l’église Maria No Te Hau.  

infos coronavirus