fbpx
vendredi 21 février 2020
A VOIR

|

Noël des solidarités le 7 décembre à Paofai

Publié le

Sur proposition du ministre de la Famille et des Solidarités, en charge de l’égalité des chances, la Direction des solidarités, de la famille et de l’égalité (DSFE) organisera le "Noël des solidarités". Cet événement sera ouvert à tous, dans les jardins de Paofai, le samedi 7 décembre, de 12 h 30 à 17 h 30.

Publié le 06/11/2019 à 14:47 - Mise à jour le 06/11/2019 à 15:15
Lecture 2 minutes

Sur proposition du ministre de la Famille et des Solidarités, en charge de l’égalité des chances, la Direction des solidarités, de la famille et de l’égalité (DSFE) organisera le "Noël des solidarités". Cet événement sera ouvert à tous, dans les jardins de Paofai, le samedi 7 décembre, de 12 h 30 à 17 h 30.

En 2017, l’événement a rassemblé près de 750 enfants placés en foyers et familles d’accueil et, en 2018, ce sont plus de 1 500 enfants qui ont répondu présents pour ce rassemblement. La DSFE réitère donc cette année l’opération Noël des solidarités, sous la thématique du développement durable et de l’éducation au respect de notre fenua. Les enfants seront accompagnés par leurs familles ou des accompagnateurs (accueillant familial agréé, encadrant institutionnel, familles d’accueil tiers, feti’i).

Des activités adaptées seront proposées par tranche d’âge. Pour les 0 à 6 ans : manèges, ateliers de maquillage, ateliers créatifs, jeux de pêche aux canards, jeux de balles, ateliers créatifs, bouée gonflable, cible de football géante, bubble foot sur l’espace du “beach soccer”, pouponnière. Pour les 7 à 12 ans : ateliers de maquillage, atelier de tawashi, ateliers créatifs, stand de “‘aumoa”, jeu de piste, activités de sensibilisation sur la préservation de l’environnement, tatouage pailleté éphémère, stand d’onglerie. Pour les 13 à 21 ans : stand de boxe anglaise, d’escrime, de boxe thai “vahine”, d’onglerie, de MMA, de ju jit su, de slackline, de fitness et de parcours du combattant proposé et animé par le RSMA.

De plus, une animation continue sera programmée sur la scène centrale. Il y sera présenté des tours de magie, de clown, de chant, des prestations de danse hip-hop/jazz, avec l’orchestre du Conservatoire artistique de Polynésie française et un groupe de musique. L’organisation de cette manifestation est possible grâce à la mobilisation d’un grand nombre d’acteurs de la société polynésienne, tant du secteur privé que de la société civile.

Les autres sujets dans le compte-rendu du Conseil des ministres :
– Sept projets d’investissement d’entreprises soutenus par le Pays
– Logement : point d’étape et perspective des actions partenariales locales et nationales
– Voyage de préparation des candidates à Miss France 2020
– Tournage du jeu « La Carte aux trésors » en Polynésie
– Mission d’accueil et d’information de Tahiti Tourisme – Fare Manihini
– Subvention de fonctionnement pour le Comité polynésien des maisons familiales rurales
– Développement de la Grande Plaisance
– Ouverture de la pêche aux trocas à Uturoa, Tumaraa, Taputapuatea et Tahaa
– Organisation de formations destinées aux professionnels du secteur primaire
– Complément à la liste des produits utilisés en agriculture biologique exonérés de droits et taxes à l’importation
– Convention avec l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO)
– La Polynésie restitue les terres de Rurutu et Rimatara
– Présentation du plan pour la paix  « Nuna’a Ma’ohi ‘Aihau, Polynésiens artisans de paix »

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Turama : le scrutin de liste unique, comment ça...

Les 15 et 22 mars prochains, vous irez déposer votre bulletin dans l’urne. Et pour la première fois, vos conseillers seront élus sur une liste unique. Le nouveau mode de scrutin introduit aussi la prime majoritaire à l’exemple des territoriales. Les explications.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X