mardi 11 août 2020
A VOIR

|

Noël 2019 : zoom sur les jouets tendance

Publié le

Noël approche, et sous les sapins il y aura les jeux et les jouets inscrits sur la liste du Père Noël. Mais quelles sont les tendances de cette année et les jouets indémodables pour les enfants ?

Publié le 09/12/2019 à 15:37 - Mise à jour le 22/12/2019 à 16:43
Lecture 2 minutes

Noël approche, et sous les sapins il y aura les jeux et les jouets inscrits sur la liste du Père Noël. Mais quelles sont les tendances de cette année et les jouets indémodables pour les enfants ?

« Les poupées LOL, c’est la super tendance pour les filles en ce moment. C’est le dernier produit à la mode, il fait fureur. Le concept est plutôt cocasse puisque vous achetez un produit sans même savoir ce qu’il y a à l’intérieur. On sait qu’il y a une poupée et des accessoires dedans, mais on ne sait pas la tête de la poupée ni quels seront ses accessoires » explique Mathieu Wygoda, directeur d’un magasin de jouets.

Les tendances de l’année suivent aussi l’actualité du grand écran. Les produits dérivés (poupées, puzzles en 3D, jeux de construction…) à l’effigie des personnages des dessins animés sont multiples : Vaiana et Maui, Elsa et Anna feront partie des choix des cadeaux. Et certaines marques font du neuf avec des personnages qui étaient à la mode il y a quelques années. En effet, pour les garçons, l’heure n’est pas aux poupées LOL mais « aux jeux de construction, aux Playmobil (…) Cette année, les Pokemon reviennent, comme les toupies Beyblade » précise Mathieu.

La grande tendance de Noël 2019, ce sont ces poupées surprise à découvrir dans leur boule. Elles se présentent par série avec leur panoplie d’accessoires. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Parmi les autres tendances phares, ce sont les mini drones, les jouets télécommandés et les véhicules électriques pour enfants. « Si les petites filles adorent les licornes, les poupées LOL, et les peluches en sequins réversibles, les garçons sont plus toupies Beyblade, tout ce qui est radiocommandé comme les drones, les voitures, les bateaux… » nous dit Tauhia Picard, responsable d’un magasin de jouets.

Les super-héros ont également toujours la côte. Hulk, Spider-Man et Captain America feront le bonheur des petits qui rêvent de posséder des super-pouvoirs.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Dans cette course aux jouets, si les parents suivent les tendances, certains établissent des priorités dans leur choix : « Pour Noël, on ne compte pas vraiment, car c’est l’une des plus grandes fêtes qu’on attend dans l’année. (…) Mais je fais des cadeaux en fonction de mes coups de cœur et qui sont dans la tendance. J’équilibre les deux. Je ne fais pas plus de 5 cadeaux par enfant : des jouets pour l’éducation, pour l’amusement et pour l’utilité » nous dit Alexie Teehuatua, une mère de famille venue acheter des jouets.

Quant aux jeux de société et de loisirs créatifs, ils permettent de se réunir en famille. Enfin, il reste la classique et intemporelle peluche. De toutes les tailles, elle apporte toujours de la douceur au pied du sapin…

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV