fbpx
jeudi 21 novembre 2019
A VOIR

|

Nini Topata-Barnouin et Jean-François Dubos élevés au grade de chevalier dans l’Ordre de Tahiti Nui

Publié le

Publié le 10/12/2017 à 15:47 - Mise à jour le 10/12/2017 à 15:47
Lecture < 1 min.

L’ordre de Tahiti Nui compte deux chevaliers de plus. Nini Topata-Barnouin et Jean-François Dubos ont reçu cette distinction des mains d’Edouard Fritch, président de la Polynésie française, lors de son passage à Paris.
 
Le président a remercié Nini Topata-Barnouin pour son engagement associatif. Cette dernière est à l’origine de la création de l’association A Tauturu Ia Na Paris en 1999. Elle a été présidente de cette association qui s’occupe des patients polynésiens soignés en métropole pendant une dizaine d’années. Depuis mai dernier, elle est aussi présidente de Te Ramepa Ora, créée à la suite des intempéries qui ont touché Tahiti et Moorea.
 
Quant à Jean-François Dubos, il a été décoré pour ses travaux sur l’histoire des ordres des mérites et des décorations, dont celui de Tahiti Nui.
 

Rédaction web avec communiqué 

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

La COSAC veut différer les élections des représentants du...

La Confédération Syndicale des Agents Communaux, la COSAC, était ce matin devant les portes du Haut-commissariat. Elle demande à différer les élections des représentants du personnel communal dans les commissions administratives paritaires.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X