dimanche 25 septembre 2022
A VOIR

|

Communiqué

Natation : bientôt des zones d’enseignement à Tubuai

Publié le

COMMUNIQUÉ - Trois zones dédiées à la natation en eau libre ont été créée à Tubuai : toutes les écoles et collège de l’île y auront accès.

Publié le 19/01/2022 à 17:01 - Mise à jour le 19/01/2022 à 17:16
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - Trois zones dédiées à la natation en eau libre ont été créée à Tubuai : toutes les écoles et collège de l’île y auront accès.

Un cadre juridique a été mis en place depuis 2018 pour permettre la pratique de la natation en “eau libre”. Il s’applique déjà sur l’atoll de Makemo depuis août 2018, sur l’île de Bora Bora depuis février 2019 et sur l’ile de Moorea et la commune de Teva I Uta en 2020. C’est à présent au tour de la commune de Tubuai de bénéficier de trois zones dédiées à la natation en eau libre, auxquelles toutes les écoles et collège de l’île auront accès.

Les zones concernées se situent sur les sites dénommés Plage Eglise Sanito, Plage Mataura et Plage Haramea, facilement accessibles aux bus scolaires.

Le dispositif réglementaire est identique à ceux de Makemo et de Bora Bora. Les articles 1er à 4 concernent la création, la délimitation, la signalisation de la zone ainsi qu’un affichage (en mairie et dans les établissements scolaires) et une information du public par panneaux sur zone qui sont prévus afin d’assurer l’utilisation sans encombre des zones dédiées.

Un ensemble de mesures de sécurité spécifiques est destiné à assurer un encadrement ciblé de l’activité ou de l’utilisation de chaque site au cours de la pratique de l’activité. La sécurité des élèves (qui demeure au cœur du dispositif juridique) fait l’objet de mesures qui sont autant destinées à préserver l’intégrité physique des élèves que leur santé. Ces précautions sont mises en œuvre à travers les articles 6 à 9 et portent notamment sur l’obligation de surveillance active et permanente, la qualité sanitaire des eaux de baignade (prévention des risques sanitaires) et l’organisation des secours.

En dehors des horaires de pratique, la baignade est non surveillée, non aménagée et se fait à “ses risques et périls” (article 6).

Afin d’assurer une utilisation harmonieuse des zones dédiées et d’éviter en amont les conflits d’usage du plan d’eau qui pourraient se présenter, la circulation et le mouillage des navires, engins de plage et véhicules nautiques à moteur dans les zones dédiées sont strictement interdits, sauf pour les embarcations de service public ou engagées dans des opérations de secours.

Les zones sont délimitées par des bouées reliées par un filin flottant.

Le signalement de surface doit être retiré à l’issue des séances d’enseignement.

Le maire de la commune de Tubuai a émis un avis favorable sur ce projet. Des projets similaires sont en cours d’élaboration à Tahiti, Huahine, Raiatea et Rurutu.

infos coronavirus