mardi 27 juillet 2021
A VOIR

|

Motifs impérieux : les contrôles plus stricts à compter du 2 mars

Publié le

Un arrêté du haut-commissariat annonce le durcissement des contrôles.

Publié le 23/02/2021 à 9:25 - Mise à jour le 23/02/2021 à 9:28
Lecture < 1 min.

Un arrêté du haut-commissariat annonce le durcissement des contrôles.

Depuis le 31 janvier, les voyageurs doivent justifier d’un motif impérieux pour se rendre en Polynésie :
– motif impérieux d’ordre personnel ou familial,
– motif de santé relevant de l’urgence,
– motif professionnel ne pouvant être différé.

Une quatorzaine est également en place depuis le 9 février. Un test PCR négatif est toujours exigé et doit être fait 72 heures avant l’embarquement pour toute personne se rendant au fenua.

Après la détection de 10 cas de variant britannique en Polynésie, les autorités durcissent encore les conditions d’entrée sur le territoire. Il faudra désormais adresser au haut-commissariat, au moins 6 jours avant le départ du vol, une déclaration sur l’honneur et un document permettant de justifier le motif impérieux. Un récépissé sera ensuite transmis au voyageur qui devra le présenter avant embarquement… Ceci s’applique pour les vols à destination et en provenance de la Polynésie.

Une mesure déjà en vigueur pour se déplacer vers et depuis La Réunion et Mayotte et qui sera appliquée au fenua à compter du 2 mars.

infos coronavirus