lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

Moruroa e Tatou cherche encore son nouveau président

Publié le

L'association Moruroa e Tatou s'est réunie ce samedi matin à la salle paroissiale protestante de Hitimahana afin d'établir son bilan et de procéder à l'élection de son nouveau président, en remplacement de feu Roland Oldham. Faute de quorum, l'élection a été reportée au 16 octobre.

Publié le 28/09/2019 à 15:47 - Mise à jour le 30/09/2019 à 11:36
Lecture < 1 min.

L'association Moruroa e Tatou s'est réunie ce samedi matin à la salle paroissiale protestante de Hitimahana afin d'établir son bilan et de procéder à l'élection de son nouveau président, en remplacement de feu Roland Oldham. Faute de quorum, l'élection a été reportée au 16 octobre.

Qui remplacera le défunt Roland Oldham à la tête de Moruroa e Tatou ? On ne le saura seulement dans deux semaines, du moins si le quorum de l’assemblée générale est atteint. Car ce n’était pas le cas ce samedi matin…

Sur les 12 membres que compte le conseil d’administration de Moruroa e Tatou, seuls quatre étaient présents. L’élection du nouveau président a donc dû être reportée, tout comme celle de secrétaire adjoint, suite à la démission de Heiava Lenoir.

« Aujourd’hui on commencé à voir le bilan moral de l’association qui a œuvré pendant un an et demi, depuis la disparition de John Doom et Bruno Barrillot, explique le pasteur Mitema Tapati, vice-président de l’association. On a vu le bilan financier de Moruroa e Tatou, enfin on a élu les nouveaux membres du conseil d’administration, mais on n’a pas pu élire le président, ni le secrétaire adjoint… »

Roti Make, Ahuura Teamotuaitau, Ralph Taaviri, le pasteur Nuupure siègent donc au CA en tant qu’accesseurs aux côtés de Hirohiti Tefaarere et Marius Chan. Mais dans l’assistance certains craignent que l’association soit politisée. Sur les quatre candidatures pour le poste de président, Hirohiti Tefaarere semble déjà faire l’unanimité.

Le CA de Moruroa e Tatou doit se réunir le 16 octobre à Paofai afin de procéder à l’élection.

infos coronavirus