lundi 28 septembre 2020
A VOIR

|

Moorea inaugure sa deuxième usine de traitement des eaux

Publié le

Après Papetoai, une deuxième usine de traitement des eaux a été installée à Haumi. La mise en place d’une filière de traitement sur le réseau hydraulique communal de Moorea va permettre de fournir de l’eau potable aux usagers du secteur de Afareaitu.

Publié le 17/07/2019 à 11:52 - Mise à jour le 17/07/2019 à 12:03
Lecture < 1 min.

Après Papetoai, une deuxième usine de traitement des eaux a été installée à Haumi. La mise en place d’une filière de traitement sur le réseau hydraulique communal de Moorea va permettre de fournir de l’eau potable aux usagers du secteur de Afareaitu.

Moorea a inauguré ce mercredi sa deuxième station de traitement des eaux. Située sur le site de Haumi et baptisée Vaipuha, elle voit le jour deux ans après l’usine mise en service à Papetoai, toujours dans le cadre du programme de potabilisation de l’eau mis en oeuvre par la commune.

En 2018, le captage principal de Haumi a été équipé par les services de la commune de Moorea-Maiao d’une grille auto-nettoyante. Ce dispositif de prélèvement constitue une première étape visant à améliorer les conditions d’exploitation et donc de distribution de l’eau dans le secteur de Afareaitu. Dans la continuité, la collectivité a réalisé les travaux d’aménagement du site de production, liés à l’accès, l’électrification et l’implantation des équipements.

(crédit photo : commune de Moorea-Maiao)

La nouvelle usine représente un investissement de 140 millions de francs pour une capacité de production de 140 m3 / heure à partir des captages existants vers le réservoir de la commune, d’un volume de 500 m3.

Près de 850 foyers, situés entre les PK 5 à Vaiare et le PK 13 ainsi que les écoles primaires de Maatea, de Afareaitu, le collège et l’hôpital bénéficieront de ce développement du service de distribution d’eau potable.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV