fbpx
dimanche 16 février 2020
A VOIR

|

Moorea : elle sauve une chienne et ses deux petits de l’euthanasie

Publié le

C'est un cas parmi beaucoup d'autres. L'adoption d'un animal menacé d'euthanasie. Mais Kahealani a choisi de sauver non pas un chien mais 3...

Publié le 24/01/2020 à 14:20 - Mise à jour le 24/01/2020 à 14:52
Lecture 2 minutes

C'est un cas parmi beaucoup d'autres. L'adoption d'un animal menacé d'euthanasie. Mais Kahealani a choisi de sauver non pas un chien mais 3...

“Au secours ! Cette petite chienne et ses deux bébés seront euthanasiés si personne ne les sauve…”, c’est à cet appel désespéré de l’association Eimeo Animara de Moorea que Kahealani a répondu.

La chienne qui aurait mordu un enfant a été récupérée par la police enfermée au chenil de la mairie. Les chiots n’étant pas sevrés, ils ont été laissés avec leur mère. “Nous n’avons eu aucun souci avec cette petite chienne qui aurait soit-disant mordu un enfant. Les policiers qui sont allés la chercher l’on attrapée sans problèmes, je suis allé la promener et la nourrir tous les jours pendant une semaine, j’ai pris ses petits dans mes bras, elle n’a jamais grogné, c’est la raison pour laquelle l’association n’a pas hésité à la faire adopter“, raconte une bénévole de l’association de protection animale.

Depuis Tahiti, Kahealani suit l’histoire de la chienne sur les réseaux sociaux. La jeune femme est une amoureuse des animaux : “j’adore les animaux, et depuis petite j’en sauve tellement que souvent la maison de mes parents ressemble à un zoo. Mais pour le cas de ma nouvelle petite bouboule et ses deux petits, j’ai suivi mon cœur (…) je sais pertinemment que je ne peux pas sauver tous les animaux, mais quand je le peux je le fais.”

Kahealani a recueilli la chienne… et ses petits. “Nous avons gardé le même prénom que les habitants de Moorea lui ont donné “Touckel”. Elle est magnifique, très bien dressée à notre grande surprise, et elle adore jouer avec notre fils”

Kahealani a désormais 4 grands chiens et les deux petits “Sans compter chez mes beaux-parents et chez mes parents. J’ai réparti les animaux que j’ai sauvé chez ma famille aussi”

En 2019, l’association Eimeo Animara a fait stériliser 144 animaux.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

L’intersyndicale du CHPF exige ses concours

Un an après la signature du protocole d’accord de fin de conflit, l’intersyndicale du CHPF revient à la charge. Prévue dans le protocole, l’ouverture de concours en catégorie C devait être actée en septembre, pour une programmation en 2020. Le pays a beau rappeler que "les modalités d’organisation sont en préparation", l’intersyndicale O OE TO OE RIMA, CSIP, Otahi, CSTP-FO ne veut plus attendre, et soupçonne le pays de jouer la montre.

Les langues et les cultures polynésiennes célébrées à l’UPF

Cette journée festive et culturelle avait cette année pour thème "Te here aroha i roto i to na raura’a" que l’on peut traduire par “L’amour éternellement intarissable dans toutes ses variantes”. Un événement qui reflète "amour et union dans la culture".

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X