lundi 23 novembre 2020
A VOIR

|

Moorea : des traversées de nuit, mais a quel prix ?

Publié le

Publié le 11/07/2015 à 15:55 - Mise à jour le 11/07/2015 à 15:55
Lecture < 1 min.

« Il est important pour la population de Moorea, de pouvoir, 1 à 2 fois par mois, profiter de la vie nocturne et des avantages de Tahiti; cinéma, roulottes, restaurants, bars, soirées diverses. Il serait très avantageux d’organiser une traversée nocturne le week-end (vendredi ou samedi) de Tahiti à Moorea. » stipule la pétition. Visible sur internet, elle réclame aux compagnies Aremiti et Terevau des traversées nocturnes en bateau vers Tahiti. Près de 400 signataires de Moorea veulent profiter de la vie nocturne de

« Effectivement, il y a une demande au niveau de la jeunesse de Moorea qui voudraient pouvoir profiter de la vie nocturne de Tahiti. » Hiro Kelley, président du GIE Moorea tourisme

Les bateaux sont déjà équipés pour une navigation de nuit, mais il faudrait embaucher du personnel supplémentaire : une vingtaine d’employés en horaire de nuit, des agents de sécurités et ceux du Port autonome. Le billet coûterait alors le double du prix actuel.  « C’est beaucoup de contraintes vis-à-vis des équipages, des autorités, et du port autonome, et aussi par rapport au taux de remplissage » explique le gérant de la compagnie Terevau. Il faudrait 200 passagers par trajets pour que le Terevau rentre dans ses frais.

Rédaction web

infos coronavirus

Covid-19 : Moorea présente son plan communal de sauvegarde

Le Président du Pays accompagné de certains ministres ainsi que du Haut-commissaire de la République en Polynésie, se sont rendus ce matin à Moorea pour participer à la présentation du plan communal de sauvegarde (PCS) de la commune. Si l’île sœur n’a pas été épargnée par la Covid-19, elle fait figure aujourd’hui de bon élève dans la gestion de la crise.

Qantas rendra obligatoire la vaccination contre la Covid-19 pour ses passagers

La compagnie aérienne australienne Qantas va rendre la vaccination contre la Covid-19 obligatoire pour tous les passagers de ses vols internationaux, a annoncé son patron, assurant cette exigence allait probablement devenir "courante" dans le secteur.

Premiers cas de Covid-19 à Takapoto

Selon nos informations, un quinquagénaire venu à Tahiti quelques jours aurait été contaminé durant son séjour sans le savoir.