vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Modification du calendrier vaccinal de l’enfant

Publié le

Les vaccinations contre la coqueluche, contre les oreillons et contre les infections à pneumocoque ont été rendues obligatoires par la loi du Pays du 12 mai 2019. Les professionnels de santé pourront vérifier la complétude du calendrier vaccinal des enfants à l'occasion de la rentrée scolaire.

Publié le 17/07/2019 à 15:27 - Mise à jour le 17/07/2019 à 16:05
Lecture 2 minutes

Les vaccinations contre la coqueluche, contre les oreillons et contre les infections à pneumocoque ont été rendues obligatoires par la loi du Pays du 12 mai 2019. Les professionnels de santé pourront vérifier la complétude du calendrier vaccinal des enfants à l'occasion de la rentrée scolaire.

La Polynésie française dispose actuellement de recommandations vaccinales pour la population de la naissance à l’âge de 16 ans. Le calendrier vaccinal permet de définir les règles techniques et les modalités des vaccinations obligatoires et recommandées.

Ce calendrier évolue régulièrement, notamment en fonction de la situation des maladies concernées, des groupes de personnes les plus touchées, de l’existence de nouveaux vaccins, de l’évolution des vaccins déjà existants, ou encore des nouvelles connaissances scientifiques sur la durée de protection des vaccins. D’autre part, pour conserver une bonne couverture vaccinale (proportion suffisamment importante des enfants vaccinés dans la population), en vue de protéger les enfants contre les maladies transmissibles, et d’éviter la circulation des virus et des bactéries pour protéger les personnes fragiles.

Certaines vaccinations recommandées et pratiquées depuis de nombreuses années ont été rendues obligatoires par la loi du Pays du 12 mai 2019. Il s’agit des vaccinations contre la coqueluche, contre les oreillons et contre les infections à pneumocoque.

Le nouveau calendrier vaccinal publié tient donc compte de ces modifications et précise, pour chaque vaccination obligatoire ou recommandée, le nombre d’injections et l’âge auquel elles doivent être administrées aux enfants concernés. La rentrée scolaire pourra être l’occasion pour les professionnels de santé, de procéder à la vérification de la complétude du calendrier vaccinal des enfants, à l’aide des deux annexes de l’arrêté pris en conseil des ministres.

Les autres sujet dans le compte-rendu du Conseil des ministres :
Projet de convention cadre pluriannuelle 2019-2020 du 3ème instrument financier
Mise à jour du code des impôts
Point sur l’indice des prix, du BTP et des hybrides
Acquisition foncière pour la construction de logements sociaux à Paea : subvention d’investissement en faveur de l’OPH
Réglementation maritime lors de la « Tahiti Pro Teahupoo 2019 »
Promotion de la destination : subvention du ministère du Tourisme à l’association Patutiki
Soutien au tournage de la série télévisée «  positive Outre-mer » en Polynésie
Actions de protection de la flore
Subvention de fonctionnement à l’association « Pacl Events » pour des actions menées dans le domaine du handicap
Modification du calendrier vaccinal de l’enfant
Subventions de fonctionnement aux fédérations sportives et associations sportives
Subvention de fonctionnement en faveur de l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP)
Liste officielle des écoles et établissements scolaires labélisés « Aire Marine Educative » pour l’année scolaire 2019-2020
Brevet professionnel polynésien de guide d’activités physiques de pleine nature : création de la mention « randonnée pédestre »

Laissez un commentaire

épidémie de dengue