lundi 25 mai 2020
A VOIR

|

Mobilité durable : un appel à projets pour développer l’usage du vélo en Polynésie

Publié le

Publié le 20/09/2018 à 15:07 - Mise à jour le 20/09/2018 à 15:07
Lecture 2 minutes

Et si le vélo prenait plus de place dans la vie de tous les jours ? C’est ce que souhaitent l’Etat et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Pour inciter les gens à utiliser le vélo dans leur déplacement, l’Ademe lande un appel à projets : vélo et territoires.

En Polynésie française, la voiture individuelle reste le mode dominant des déplacements. Selon une enquête de l’Institut de la statistique de Polynésie française (ISPF), une personne passe 66 minutes par jour à se déplacer et perd, chaque année, une semaine de son temps dans les embouteillages. Les familles dépensent un tiers de leur budget dans les déplacements motorisés. Toujours selon l’IPSF, le coût moyen d’un véhicule est de 394 000 Fcfp par an.

L’objectif de l’appel à projets de l’Ademe est de déployer une véritable politique cyclable. Déploiement d’un plan vélo, mobilisation de l’investissement sur des projets d’infrastructures cyclables aboutis sont autant de buts à atteindre. L’Ademe entend soutenir trois types d’initiative :

– les études : soit de planification stratégique ou schéma directeur, soit de maîtrise d’ouvrage pré opérationnelle d’aménagement, soit de maîtrise d’œuvre opérationnelle d’aménagements d’itinéraires complexes ; 
– les services vélos dans les territoires qui en sont peu dotés ou dépourvus et la mise en œuvre de services innovants ;
– le recrutement de chargés de mission vélo et mobilités actives qui auront pour mission de mettre en œuvre les politiques cyclables et la conception de campagnes de communication à l’intention du grand public et notamment des jeunes.

PRATIQUE
 

Qui peut candidater ?

Les collectivités ou leurs groupements. L’Ademe mobilisera un budget d’environ 2 millions d’euros (238 millions de Fcfp) permettant la subvention de plusieurs projets, sur l’ensemble du territoire national, dont la durée ne pourra pas dépasser 36 mois.

Quand candidater ?

10 décembre : 1er relevé des projets; 
11 février 2019 : 2eme relevé des projets. 

Où candidater ?

Ademe Polynésie française 40.46.84.72 ou [email protected]

 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

« Tous solidaires avec nos enfants » : une collecte pour les...

L’association culturelle chinoise Wen Fa, Radio 1 et Tiare Fm organisent une récolte de fonds aux côtés du collectif Ohana afin d'aider les enfants dans le besoin.

Covid-19 : la Polynésie déconfinée le 21 mai, les...

Toutes les deux semaines environ, le Haut-commissaire et le Président s'expriment côte à côte sur l'évolution de l'épidémie et des restrictions. Cette double allocution sera-t-elle celle du déconfinement ? Réponse dans notre édition spéciale :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV