dimanche 14 août 2022
A VOIR

|

Miss Ile-de-France Diane Leyre est Miss France 2022, Miss Tahiti 3e dauphine

Publié le

Après une année sans représentante au concours national, la Polynésie a fait son grand retour à l'élection Miss France ce samedi. Tumateata décroche une très honorable place de 3e dauphine avec un parcours sans faute et tout en élégance.

Publié le 11/12/2021 à 13:44 - Mise à jour le 11/12/2021 à 14:24
Lecture 2 minutes

Après une année sans représentante au concours national, la Polynésie a fait son grand retour à l'élection Miss France ce samedi. Tumateata décroche une très honorable place de 3e dauphine avec un parcours sans faute et tout en élégance.

Thème retenu cette année : les comédies musicales. En costume scintillant d’inspiration années 80, en Mary Poppins ou revisitant West Side Story, les 29 candidates à la couronne ont fait le show.

Cette année c’est Jean-Pierre Pernaut qui a assuré la présidence du jury. Clin d’oeil et preuve incontestable de son intérêt pour le monde des Miss, Jean-Pierre Pernaut a rencontré son épouse Nathalie Marquay, Miss France 1987, lors de l’élection Miss France 2001 qui a vu sacrée Sylvie Tellier.

Pas de prix du meilleur costume pour Tahiti. C’est la région Pays de la Loire qui décroche la récompense cette année.
Mais le fenua continue l’aventure parmi les 15 demi-finalistes. C’est sous les yeux de Vaimalama Chaves Miss France 2019 assise dans le public, que Tumateata a fait son discours.

Miss Languedoc Roussillon, Pays de la Loire, Côte d’Azur, Martinique, Normandie, Rhône Alpes, Lorraine, Réunion, Alsace, Nord-pas-de-Calais, Miss Guyane, Corse, Aquitaine et Miss ile de France ont également été retenues pour cette première sélection.

Et si la plupart des Miss sélectionnées ont souhaité “viser la lune”, une seule était en mesure de décrocher la couronne.

Petit moment de frayeur à l’annonce des 5 finalistes : Martinique, Alsace, Ile de France, Normandie… Il ne restait qu’une place. Et elle a été attribuée à Tahiti. C’est avec un grand souffle de soulagement, une main sur le coeur que Tumateata, sourire aux lèvres, a rejoint les autres candidates sur le devant de la scène.

C’est le moment tant redouté. Celui de la question. “Que répondriez-vous aux personnes qui disent que l’émission Miss France est sexiste ?” a-t-on demandé à notre représentante du fenua.
Tumateata a relevé avec brio le défi en répondant sans hésitation. La femme du 21e siècle est “engagée forte et sure de ses choix” a-t-elle déclaré.

Notre Miss Tahiti termine l’aventure avec un titre de 3e dauphine. C’est Diane Leyre, Miss Ile-de-France qui succède à Amandine Petit. Les premiers mots de la nouvelle reine de beauté ont été pour les autres candidates qu’elle a remerciées. Un beau geste.

Le classement :

4e dauphine : Normandie
3e dauphine : Tahiti
2e dauphine : Alsace
1er dauphine : Martinique
Miss Ile de France

infos coronavirus