vendredi 10 juillet 2020
A VOIR

|

Miss Guadeloupe élue Miss France 2020, Miss Tahiti 2e dauphine

Publié le

Miss Guadeloupe Clémence Botino, succède à Vaimalama Chaves au titre de Miss France

Publié le 14/12/2019 à 13:34 - Mise à jour le 07/02/2020 à 9:53
Lecture 2 minutes

Miss Guadeloupe Clémence Botino, succède à Vaimalama Chaves au titre de Miss France

C’est un show sur le thème des pays du monde que nous ont réservé les Miss régionales. Une soirée forte en émotions durant laquelle Vaimalama est revenue sur son année de règne.

Elles étaient 30 au départ, puis 15 pré-sélectionnées et enfin 5 finalistes.

Notre représentante Matahari a fait son entrée sur le tableau de l’Espagne.

La belle a franchi les étapes une à une. A la question des internautes « si la couronne de Miss France vous donnez des super pouvoirs, que changeriez vous immédiatement », Matahari a répondu : « la première chose que je changerai serait la mentalité des jeunes par rapport à l’éducation (…) Le futur passe par l’environnement (…) » Une question posée par Mareva Galanter, Miss Tahiti 1998 et Miss France 1999, membre du jury.

Matahari Bousquet termine finalement 2e dauphine. Un très beau parcours pour la représentante du fenua.

C’est Miss Guadeloupe Clémence Botino qui remporte la couronne et succède à notre vahine Vaimalama Chaves, déjouant tous les pronostics. La 4e dauphine est Miss côte d’Azur, la 3e dauphine est Miss Bourgone, la 1ere dauphine est Miss Provence.

Montres, robes, voiture, un coiffeur, tablette, smartphone, ordinateur portable, télévision, la nouvelle Miss France est couverte de cadeaux.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Saga 2020, c’est parti !

La 28ème édition de la Saga a débuté aujourd’hui. Grâce au soutien des fidèles partenaires, du ministère des Sports, du contrat de ville et de la mairie de Teva i Uta, et malgré la crise du Covid-19, la Saga se tient bien cette année mais sous la forme de deux CLSH (centres de loisirs sans hébergement).

Ouverture du 1er Village du Tiurai

Le ministre de la Culture, en charge de l’Artisanat, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a officiellement inauguré, mercredi matin, le 1er Village du Tiurai qui se tiendra du mercredi 8 au samedi 11 juillet, et du mercredi 15 au samedi 18 juillet, de 10 heures à 18 heures, dans les jardins de la Maison de la Culture.

Un superyacht dans le port de Papeete

Revêtu d’un manteau blanc éclatant, il n’est pas passé inaperçu dans le port de Papeete. Arrivé hier du Mexique, le superyacht de 110 mètres de long marque le grand retour des navires de plaisance étrangers après plusieurs mois de crise.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV