samedi 8 mai 2021
A VOIR

|

Miss France : les candidates vivent « un enfer » à La Réunion

Publié le

Publié le 09/12/2016 à 8:29 - Mise à jour le 09/12/2016 à 8:29
Lecture < 1 min.

« Les Miss doivent prendre sur elles, et supporter un environnement assez rude, pour espérer succéder à Iris Mittenaere », écrit l’hebdomadaire. Tout d’abord, Miss Bretagne a mal supporté le changement de température. Lors d’une séance photos, la jeune femme a manqué de peu de s’évanouir. Puis ce sont les nuits d’autres candidates qui ont été agitées. « Vers quatre heures du matin, Miss Corse, Laëtitia Duclos, s’est réveillée en sursaut », indique France Dimanche, croyant qu’un serpent s’était introduit dans sa chambre. Le prédateur n’était finalement qu’un lézard dont la queue dépassait d’un paquet de biscuits.

« On a fini par le capturer avec deux poubelles, mais quelle angoisse », a déclaré au Parisien celle qui partage sa chambre, Miss Champagne-Ardenne. Le lendemain, ce sont Miss Midi-Pyrénées et de Miss Nord-Pas-de-Calais qui ont eu des sueurs froides. La raison : la présence de cafards dans leur chambre, ce qui a provoqué leurs hurlements. Pour finir, c’est Miss Provence « qui a été attaquée » alors qu’elle étendait son linge. L’agresseur était un crabe de cocotiers. Animal qui, pour la belle, « ressemble à une grosse mygale ». L’article ne mentionne pas, en revanche, notre  Miss Tahiti, Vaea Ferrand. Il faut dire qu’au fenua, cafards, margouillats et kaveu ne font pas peur à grand monde. 

J-B.C

infos coronavirus