vendredi 27 novembre 2020
A VOIR

|

Miss France 2019 : Vaimalama Chaves, la candidate la plus suivie sur Instagram

Publié le

Publié le 10/12/2018 à 10:15 - Mise à jour le 07/02/2020 à 10:35
Lecture < 1 min.

Ce samedi 15 décembre, les 30 Miss régionales défileront lors de l’élection Miss France 2019 afin de décrocher la couronne. La cérémonie sera retransmise en direct à partir de 10 heures sur votre chaîne TNTV. En attendant, les pronostics vont bon train, Miss Tahiti est souvent favorite dans de nombreux sondages organisés par des médias en métropole, et elle fait même la couverture de certains magazines télé.

>>> Lire aussi : Miss France 2019 – Les opérateurs se préparent pour les votes

Elle peut aussi compter sur le soutien de personnalités telles que les surfeurs Kelly Slater  et Gabriel Medina, ainsi que le chanteur Tom Frager, notre aito Dany Gerard ou encore Paul Marciano, le co-fondateur de Guess.

Et sur les réseaux sociaux, Vaimalama Chaves fait également partie des grandes favorites. En effet, avec ses plus de 29 300 abonnés (alors qu’elle ne suit que 87 comptes), elle devance toutes les autres reines de beauté.

>>> Voir aussi : Miss France 2019 – Découvrez les portraits officiels des 30 candidates

Elle est suivie de près par Miss Réunion, Morgane Soucramanien, qui compte 27,1 mille instafans. Arrivent ensuite Miss Normandie (Anaëlle Chrétien) avec 26,1 mille abonnés et Miss Languedoc Roussillon, Lola Brengues avec 24,6 mille followers.
 

Rédaction web

infos coronavirus

Chloroquine : le conseil de l’ordre des médecins fait une mise au point

Un groupe Facebook a diffusé une liste de médecins prescrivant le protocole du docteur Raoult aux patients atteints de covid-19. Certains médecins se sont désolidarisés de ce mouvement. Le Conseil de l'ordre quant à lui, a fait un rappel par voie de communiqué.

Covid-19 : l’IEOM lance sa troisième enquête à destination des entreprises

L’Institut d'Émission d'Outre-Mer (IEOM) et ses partenaires CEROM (AFD et ISPF) lancent une troisième enquête auprès des entreprises polynésiennes sur la période juillet-novembre 2020.