lundi 16 mai 2022
A VOIR

|

Miss Dragon : les candidates abandonnent les talons pour les crampons

Publié le

Publié le 11/05/2016 à 15:54 - Mise à jour le 11/05/2016 à 15:54
Lecture 2 minutes

Basket et football : deux disciplines que l’on n’a pas vraiment l’habitude de voir au programme de préparation d’une élection de beauté. Les 7 candidates à Miss Dragon partent cette année à la découverte des différentes sections sportives proposées dans l’association de Titioro. Pour le comité organisateur, il s’agit de créer des liens entre les jeunes femmes : “On a essayé de changer un peu, et de faire des activités sportives. C’est pour créer des liens et enlever cet esprit de compétitivité…” explique Georges Vanffaut, son président. “La semaine dernière, on a eu basket ball, ensuite, on a eu pôle dance, personnellement, je trouve que ce type d’activités nous permet de nous lier entre nous, de ne pas avoir cet esprit de compétition parce-qu’avant tout, on est une équipe quand on joue au foot. Ça nous permet surtout de faire des super rencontres et de lier des amitiés” raconte Evaina Ly. 

Ce n’est pas n’importe quelle équipe que les représentantes de la communauté chinoise ont affronté : les vainqueurs de la coupe de Tahiti Nui 2016. Score final : 4 buts à 2 pour l’AS dragon. “Ils font un peu exprès de ne pas trop nous bousculer, mais on n’a pas peur” s’exclame Alizée Juventin. “Elles ne savaient pas du tout jouer au ballon, ni ce que  c’était une touche de balle, mais elles ont tout de suite compris que c’était simple !” explique l’entraîneur Timiona Asen.
 

Pour choisir laquelle de ces jeunes femmes deviendra l’égérie de la communauté chinoise pour l’année 2016 : rendez-vous le 18 juin. 

L’AS Dragon portera quant à elle les couleurs du fenua à la coupe de France au mois de novembre. 

Laure Philiber

 

Le reportage du JT du 12 mai 2016

Les belles se sont aussi essayées à la Pole dance

infos coronavirus