mardi 18 mai 2021
A VOIR

|

Mirifique héritage des Brown-Petersen : nouvel épisode de la saga judiciaire

Publié le

Publié le 04/04/2017 à 10:20 - Mise à jour le 04/04/2017 à 10:20
Lecture < 1 min.

Le bras de fer judiciaire initié en 1962 n’est pas prêt de s’achever. Ce matin, le dossier a de nouveau été évoqué devant le tribunal de première instance, cette fois à l’initiative des enfants et autres ayants-droit de Denise Higgins Brow-Petersen, dont l’adoption par l’homme d’affaires avait été reconnue en 1991, mais qui est décédée aujourd’hui sans avoir joui du généreux héritage.

De 1962 et 1991, c’est en effet la famille du secrétaire-particulier de Charles Brown-Petersen, supposé légataire universel de l’important propriétaire foncier, qui en avait bénéficié.

Or, durant cette période ,198 biens ont été vendus par l’intermédiaire d’un notaire, feu Me Lejeune.

Aujourd’hui, la  descendance de Denise Higgins Brow-Petersen attaque donc les quatre assureurs dudit notaire car elle estime avoir été flouée par ce dernier qui aurait fermé les yeux sur l’adoption de leur aïeule.

Et elle chiffre son préjudice à près de 65 milliards de francs. Parmi les biens vendus figurent en effet des milliers d’hectares de terre, à Papeari notamment, vendus scindés en des centaines de lots.  

Ce mercredi matin, l’avocat de la descendance de Denise Higgins Brow-Petersen, a déposé une ordonnance d’injonction pour contraindre la partie adverse à déposer ses conclusions dans les mois qui viennent.

Au mois de septembre, la procédure devrait être clôturée  et, à cette date, l’audience de plaidoirie du fonds du dossier pourrait être fixée. Suite au prochain épisode.

J-B. C.

 
 
 
 
 
 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...