mardi 5 juillet 2022
A VOIR

|

Mieux comprendre l’agriculture au fenua avec la 2e édition du Fa’ati Fa’a’pu

Publié le

Publié le 09/11/2018 à 15:43 - Mise à jour le 09/11/2018 à 15:43
Lecture 2 minutes

La première édition qui était consacrée à l’agriculture biologique avait déjà rencontré un franc succès l’année dernière. Le concept du Fa’ati Fa’a’pu s’apparente à une journée portes ouvertes des exploitations agricoles et d’élevage, afin de faire découvrir à la population les fa’a’apu polynésiens, de sensibiliser les consommateurs aux méthodes de production des produits agricoles et d’élevage et de promouvoir les métiers d’agriculteur et d’éleveur.

“L’objectif est d’amener le public au cœur des exploitations agricoles. On a voulu consacrer cette deuxième édition à l’agriculture hydroponique, raisonnée, et aussi à l’élevage bovin” explique Marc Fabresse, responsable technique à la chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire.

Par petites groupes, les personnes présentes ont pu rencontrer deux chefs d’exploitation volontaires, un éleveur et un maraîcher dans la commune de Taiarapu-Est : “Cela permet à chacun d’avoir une discussion privilégiée avec l’agriculteur, et de réaliser que c’est un métier de professionnel” poursuit Marc Fabresse. Parmi les questions récurrentes : comment faire pour planter des légumes chez soi ? Est-ce qu’il y a beaucoup de pesticides dans les légumes que nous mangeons au quotidien ? “On ne cache rien, on leur montre tout ce qu’on fait. Cela les rassure, je pense, de voir comment travaillent nos professionnels” répond Marc. En venant à cette journée, “Beaucoup de gens réalisent que c’est mieux de manger local. La meilleure façon de s’en rendre compte, c’est d’aller voir par soi-même. (…) Il faut changer cette mentalité de se dire que parce qu’on est à Tahiti, on est moins bon qu’à l’étranger. C’est totalement faux” poursuit-il .

Une prochaine édition du Fa’ati Fa’a’pu est déjà prévue pour l’année prochaine : “Elle se passera sûrement dans des endroits encore plus surprenants. Il reste encore beaucoup de choses à découvrir sur notre fenua”.
 

Rédaction web avec Thierry Teamo et Laure Philiber
 

infos coronavirus