lundi 10 mai 2021
A VOIR

|

Miel : des apiculteurs en difficulté après les intempéries

Publié le

Publié le 24/02/2018 à 15:31 - Mise à jour le 24/02/2018 à 15:31
Lecture < 1 min.

« On n’a plus rien. Tout est sec »... C’est un coup dur pour Pera et sa famille. La saison pluvieuse a privé ses abeilles de pollen et de nectar. Résultat : les ruches sont vides… « Il y en a qui meurent à l’intérieur, il y en a qui s’en vont vers des endroits plus secs. C’est une grosse perte. L’année dernière on avait 200 ruches. On est tombés à 40 ruches », raconte Hitirani Tarati, apiculteur. 
En 2 mois à peine, la famille va perdre plus de 60% de sa production… « On avait une production de 2 tonnes, et on est tombés à 50 litres ». 
 
Olivier Thomas est également apiculteur. Ce phénomène, il le connaît bien. C’est par zone géographique qu’il travaille : « J’ai des ruches autour de l’île. Heureusement pas dans les zones trop pluvieuses. Pour les floraisons, ça ne fleurit pas partout au même moment. Pour la pluie aussi c’est une bonne solution d’avoir des ruchers un peu partout. » 

Pour l’heure, les étalages sont toujours alimentés… Mais les stocks pourraient bien s’appauvrir si les intempéries reviennent. Dans ce cas, votre porte-monnaie pourrait bien en subir directement les conséquences. 

Rédaction web avec Rony Mou-Fat

infos coronavirus