samedi 28 mars 2020
A VOIR

|

Michel Monvoisin, Richard Bailey et Ari Wong Kim, chevaliers de la Légion d’honneur

Publié le

Richard Bailey, président-directeur général du groupe Pacific Beachcomber, Michel Monvoisin, président-directeur général d'Air Tahiti Nui, et Ari Wong Kim, dernier soldat tahitien vivant du glorieux bataillon du Pacifique, ont été décorés.

Publié le 02/01/2020 à 10:41 - Mise à jour le 02/01/2020 à 16:34
Lecture < 1 min.

Richard Bailey, président-directeur général du groupe Pacific Beachcomber, Michel Monvoisin, président-directeur général d'Air Tahiti Nui, et Ari Wong Kim, dernier soldat tahitien vivant du glorieux bataillon du Pacifique, ont été décorés.

La promotion civile de la Légion d’honneur de ce début d’année 2020 rassemble 487 personnes « réparties entre 395 chevaliers, 73 officiers, 13 commandeurs, 4 grands officiers et 2 grand’croix », a indiqué la Grande chancellerie de la légion d’honneur dans un communiqué. On y retrouve, par exemple, le chanteur Gilbert Montagné ou encore le prix Nobel de physique, Gérard Mourou.

À gauche Michel Monvoisin, à droite, Richard Bailey (Crédit : D.R.)

Y figurent aussi deux personnes œuvrant pour le développement du tourisme en Polynésie française : Richard Bailey, président-directeur général du groupe Pacific Beachcomber, et Michel Monvoisin, président-directeur général d’Air Tahiti Nui. Tous deux sont faits chevaliers de la Légion d’honneur. Ainsi que Ari Wong Kim, le dernier des Tamari’i Volontaires, survivant de la bataille de Bir Hakeim et des combats du glorieux bataillon du Pacifique.

Ari Wong Kim (Crédit : Fonds Georges Buisson)

« Fondée par Napoléon Bonaparte en 1802, la Légion d’honneur est la plus élevée des distinctions nationales françaises. Elle compte aujourd’hui 92 000 membres, récompensés pour leurs mérites éminents au service de la nation », précise la grande chancellerie.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Supermarchés : à Moorea, des mesures de sécurité et...

Caissier(e)s séparé(e)s des clients par une barrière, gants, désinfectant pour nettoyer régulièrement toutes les surfaces qui les entourent... A Moorea comme à...

Covid-19 : des stocks de masques suffisants pour les...

La direction de la santé via l’ARASS a sollicité les pharmacies pour la distribution de masques chirurgicaux en faveur des professionnels de santé libéraux. Sur les 44 officines enregistrées en Polynésie, une pharmacie par commune a été désignée pour effectuer cette opération, sauf pour la capitale.

Les malades polynésiens en confinement à Paris

Le confinement, un malheur qui s’ajoute à d’autres pour les évasanés en hexagone : bouleversement des habitudes malgré le suivi médical, impossibilité de rentrer au pays ces prochaines semaines ou encore fin des visites de courtoisie. D’autant que 16 d’entre eux ont du changer d’hébergement au tout début du confinement après l’apparition d’un cas (non polynésien) parmi les résidents…

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV