dimanche 11 avril 2021
A VOIR

|

Mesures sanitaires renforcées : à Raiatea, les restaurateurs veulent y croire

Publié le

Malgré les restrictions dues à la Covid-19, à Raiatea, les restaurateurs gardent espoir et appliquent tant bien que mal les nouvelles mesures sanitaires… Mais ils redoutent le pire, si la situation venait à s’aggraver davantage…

Publié le 18/11/2020 à 15:46 - Mise à jour le 18/11/2020 à 16:11
Lecture 2 minutes

Malgré les restrictions dues à la Covid-19, à Raiatea, les restaurateurs gardent espoir et appliquent tant bien que mal les nouvelles mesures sanitaires… Mais ils redoutent le pire, si la situation venait à s’aggraver davantage…

Depuis l’explosion des cas de covid-19 en Polynésie et notamment aux îles Sous-le-Vent, Raiatea aussi a dû se plier aux mesures sanitaires renforcées… À Uturoa, les restaurants sont les premiers impactés.

Plusieurs d’entre eux ont dû réagencer leurs salles de manière à ce que les règles de distanciation soient respectées : « On a retiré des tables à l’intérieur et à l’extérieur aussi, on a retiré 5 tables au total », témoigne Ibtissama Gary, gérante d’un restaurant.

Lire aussi – Covid-19 : les mesures encore renforcées à Tahiti et Moorea, pas de confinement

Réaménagement aussi pour Laure Elziere, gérante d’un autre établissement : « on a enlevé un petit salon qu’il y avait là-bas, nous montre-t-elle. On a dû donc tout étaler, et puis surtout respecter la distanciation d’un mètre entre les tables, et les sièges. »

« De toute façon, on n’a pas le choix, on est obligés de s’adapter aux règlementations. Moi je dis il faut faire avec, déclare Nick Monpas, gérant d’un restaurant, qui se montre résigné. S’il faut faire des plats à emporter, on le fera. On est obligé de s’adapter. »

Crédit Rony Mou Fat / Tahiti Nui Télévision

Le renforcement des mesures a été plutôt bien accueilli par les clients, étrangers notamment. Céline est originaire de Belgique. Actuellement en vacances à Raiatea, elle se sent plus que rassurée de voir tant de précautions : « Moi je trouve qu’on est plus en sécurité, par ce qu’il y a aussi plus d’espace. En Europe, on est confinés dans des petites ruelles, les villes sont plus denses et donc moins agréables. »

Depuis quelques jours, les terrasses de café et restaurants sont désertés. Avec les nouvelles restrictions, les restaurateurs craignent une baisse de clientèle plus importante : « il y a tout de même une forte baisse de fréquentation. Les gens ont tendance à moins sortir », relève Nick Monpas.

« C’est très difficile en ce moment, c’est très très difficile. On essaye de s’accrocher, mais bon, ce n’est pas évident… » confie Ibtissama Gary.

Aujourd’hui, beaucoup de ces entreprises se demandent combien de temps elles tiendront, notamment si le nombre de cas ne baissait pas…

Crédit Rony Mou Fat / Tahiti Nui Télévision

infos coronavirus