dimanche 13 juin 2021
A VOIR

|

Mesures sanitaires : ce qui change ce 9 juin

Publié le

À l’aube des grandes vacances, les mesures sanitaires s’assouplissent encore un peu plus. À partir de mercredi, et à l’instar de la métropole, les motifs impérieux seront levés pour les voyageurs qui circulent entre la Polynésie et la métropole. Le couvre-feu recule d’une heure et la perspective de profiter des papio se profile.

Publié le 08/06/2021 à 17:41 - Mise à jour le 09/06/2021 à 9:06
Lecture 2 minutes

À l’aube des grandes vacances, les mesures sanitaires s’assouplissent encore un peu plus. À partir de mercredi, et à l’instar de la métropole, les motifs impérieux seront levés pour les voyageurs qui circulent entre la Polynésie et la métropole. Le couvre-feu recule d’une heure et la perspective de profiter des papio se profile.

Les motifs impérieux, en vigueur, pour voyager depuis le mois de février, disparaissent dès demain mercredi. Mais attention : la liberté de circuler ne s’appliquera pas pour l’ensemble des voyageurs.

À partir du 9 juin : seront exempts de motifs impérieux les personnes de plus de 11 ans vaccinées qui voyagent entre la Polynésie et la France.

Sous réserve d’un justificatif de leur statut vaccinal et un test PCR de moins de 72 heures.

 Les mineurs de moins de 11 ans, pour lesquels la vaccination n’est pas ouverte, sont également dispensés de motif impérieux à condition qu’ils soient accompagnés d’un adulte vacciné et qu’ils fournissent un test PCR de moins de 72h.

Une harmonisation des textes va également permettre la levée des motifs impérieux pour les ressortissants américains majeurs et vaccinés en visite en Polynésie.

En revanche, les motifs impérieux sont maintenus pour les personnes non vaccinées ou qui ne le seraient pas complètement, qu’elles aient eu la Covid ou non.

Mais aussi pour les enfants de moins de 11 ans qui voyagent sans adulte.

Pour l’heure, la Polynésie, n’a pas ouvert la vaccination aux moins de 16 ans.

Une levée de la quatorzaine pour les mineurs serait en discussion. La mesure sera alors entérinée en Conseil des ministres. Mais trop tôt, pour en avoir la confirmation, le Pays nous renvoyant vers l’Etat.

Autres changements qui surviennent à partir de ce mercredi 9 juin : le couvre-feu est décalé à 23 heures. Le nombre de participants aux cérémonies funéraire augmente. Et les enfants et leurs familles auront le plaisir de retrouver leurs traditionnelles fêtes foraines avec des protocoles sanitaires stricts.

Le décret national prévoit que les voyageurs entrant en France et provenant d’un pays hors union européenne pourront venir en fonction de la situation sanitaire de leur pays de provenance.

Tout dépend si le virus circule encore activement dans ces pays et s’il y a des variants considérés comme préoccupants .

Les autorités sanitaires nationales précisent que cette stratégie de réouverture est placée sous le signe de la prudence, de la progressivité et de la vigilance. Les gestes barrières et la distanciation restent de mise.

Enfin : plusieurs questions restent en suspens : le fenua va-t-il lui aussi lancer un pass sanitaire ? Les voyageurs Polynésiens disposeront-ils d’une attestation vaccinale numérique via un QR code et une application sur smartphone ? Pour l’heure c’est proscrit mais le Pays devrait adapter ces dispositifs à moyen terme.

En outre : qui effectuera les contrôles à l’arrivée des voyageurs ? Les compagnies aériennes devraient s’en charger mais pour l’heure, rien n’est officialisé.

infos coronavirus