mardi 26 mai 2020
A VOIR

|

Mesures renforcées à Raiatea

Publié le

Les élus de Raiatea ont réagi aux annonces du haut-commissaire et du président du Pays de ce vendredi matin. Très vite, la commune de Uturoa a déclenché une réunion de crise pour prendre des mesures plus sévères pour obliger la population à respecter l’appel au confinement.

Publié le 20/03/2020 à 17:39 - Mise à jour le 20/03/2020 à 17:45
Lecture 2 minutes

Les élus de Raiatea ont réagi aux annonces du haut-commissaire et du président du Pays de ce vendredi matin. Très vite, la commune de Uturoa a déclenché une réunion de crise pour prendre des mesures plus sévères pour obliger la population à respecter l’appel au confinement.

Dix heures ce vendredi dans la ville de Uturoa, la population ne semblait pas s’alarmer de la situation sanitaire du pays, et ce malgré le passage de la situation en phase 3. A la mairie, les services ont pris la nouvelle à bras le corps. Les mesures barrières ont été renforcées. Tous les sites communaux, dont le marché, seront désormais fermés au public.

« Nous allons fermer toutes les frontières, indique Sylviane Terooatea, maire de Uturoa. La pharmacie et les commerces d’alimentation seront ouverts, mais tout le reste sera fermé. A partir de ce soir minuit, nous allons prendre des dispositions pour fermer les déplacements et si vous voulez venir dans la ville de Uturoa, c’est une personne par véhicule. »

Du côté des commerçants, pas question de prendre les directives à la légère. Les magasins autres qu’alimentaires resteront fermés dès ce soir et ce jusqu’à nouvel ordre.

« C’est vrai qu’en tant que commerçant on est toujours ballotté entre faire tourner le magasin pour pouvoir payer les charges, mais là vraiment c’est la santé de tous. Il faut vraiment qu’on joue le taho’e polynésien », confie Jean-Marc, un commerçant.

« Nous serons fermés au public, mais nous continuerons à faire des livraisons avec tous les moyens nécessaires au niveau hygiène pour satisfaire les demandes de nos clients, notamment sur les pizzas et les salades à emporter », indique Max, un restaurateur.

Des patrouilles de gendarmerie et de police municipale sillonneront les rues pour veiller au respect des consignes. On parle même de sanctions.

« On a informé, on a réuni tout le monde. On est en phase 3, il faut rester chez vous, martèle Sylviane Terooatea. Si je vois que ce n’est pas respecté, on va arriver à la verbaliser pour qu’on nous écoute, pour qu’on respecte. Parce que respecter les consignes, c’est sauver des vies. »

A partir de lundi, la commune de Uturoa va réduire son effectif de moitié. Depuis midi les élus de la capitale des îles Sous-le-Vent sont en réunion afin de mettre en place une cellule de crise pour se parer à toute éventualité. Pour que le confinement soit efficace, les autorités en appellent au civisme de chacun pour le bien de tous.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Raiatea : mama Teura a fêté ses 100 ans

Tetara Hioe, plus connue à Raiatea comme mama Teura, de son nom de mariage, a célébré mercredi soir ses 100 ans, entourée de ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants.

Echos de plan social à l’Intercontinental Moorea

Les oreilles des syndicats sifflent depuis quelques jours. Invités par la direction de l'Intercontinental Moorea à un comité d'entreprise mercredi après-midi, ils...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV