samedi 22 janvier 2022
A VOIR

|

Maupiti : le maire en faveur d’un pass sanitaire pour les voyages inter-îles

Publié le

Omicron est à Tahiti mais aussi dans les îles. À Maupiti où un cas suspect a été détecté, le maire souhaite la mise en place du pass sanitaire pour les voyages inter-îles. Un moyen selon lui de protéger la population.

Publié le 22/12/2021 à 9:57 - Mise à jour le 22/12/2021 à 9:58
Lecture 2 minutes

Omicron est à Tahiti mais aussi dans les îles. À Maupiti où un cas suspect a été détecté, le maire souhaite la mise en place du pass sanitaire pour les voyages inter-îles. Un moyen selon lui de protéger la population.

Plusieurs cas de variant Omicron ont été détectés à Tahiti, mais aussi dans les îles. À Maupiti, une personne a été placée à l’isolement en attendant que son test soit confirmé. “Le cas qui a été détecté hier (lundi, NDLR), ce n’était qu’un test antigénique. Il faut attendre le test RT-PCR pour savoir si c’est vraiment le Omicron ou un Delta (…) Attendons les résultats définitifs de l’institut Louis Malardé et à ce moment là on pourra dire si c’est du Omicron ou pas”, a tenu à tempérer le maire Woullingson Raufauore. le résultat du test devrait être connu en fin de semaine ou la semaine prochaine.

Cette personnes avait “été vaccinée par deux fois Pfizer donc ça veut dire que même si on est vacciné, on peut très bien attraper à nouveau ce virus là” a souligné le maire. Pour rappel, le vaccin n’empêche pas de contracter le virus, mais permet d’éviter les formes graves.

Avec l’arrivée confirmée du variant Omicron au fenua, comment protéger les îles d’une nouvelle vague épidémique ? “On ne peut pas empêcher ce variant d’arriver à Tahiti mais il faut prendre des mesures sévères avant que les personnes voyagent dans les îles. Le pass sanitaire est obligatoire de Tahiti vers les îles. Je crois qu’il faut remettre aussi le pass sanitaire inter-iles”, estime Woullingson Raufauore. “Personnellement, je souhaiterai que le pass sanitaire soit instauré à nouveau inter iles, inter iles Sous-le-Vent. Sinon ça n’a aucun sens.”

Traditionnellement, à Maupiti, les habitants font le tour de l’île le 1er janvier pour se souhaiter la bonne année. Vu la situation sanitaire, le maire a décidé “d’empêcher les gens de faire du porte à porte parce que à l’intérieur de nos foyers se trouvent les gens malades, les personnes âgées et aussi les gens fragiles. Donc je ne souhaite pas que ces gens là, par l’intermédiaire de tous ceux qui arrivent chez nous, puissent rentrer dans ces foyers là. (…) Il faut absolument protéger les gens fragiles dans un premier temps et la suite viendra. C’est tout ce que j’ai décidé pour l’instant. Cette semaine c’est Noël, la semaine prochaine c’est le Nouvel An, mais s’il faut prendre des décisions pour interdire toute manifestation, je le ferai sans hésitation pour pouvoir protéger ma population avant tout.”

infos coronavirus