dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Maupiti démissionne de la Communauté de communes de Hava’i, la population s’inquiète

Publié le

Suite à la décision des élus de Maupiti de démissionner de la Communauté des communes de Hava’i, la population s’inquiète du devenir de leur île en ce qui concerne le ramassage des ordures et le traitement de leurs déchets. Une décision mûrement réfléchie, selon le maire Woullingson Raufauore, qui ne digère pas le fait que Maupiti soit trop lésée vis-à-vis des autres communes adhérentes.

Publié le 12/09/2020 à 17:00 - Mise à jour le 13/09/2020 à 10:01
Lecture 2 minutes

Suite à la décision des élus de Maupiti de démissionner de la Communauté des communes de Hava’i, la population s’inquiète du devenir de leur île en ce qui concerne le ramassage des ordures et le traitement de leurs déchets. Une décision mûrement réfléchie, selon le maire Woullingson Raufauore, qui ne digère pas le fait que Maupiti soit trop lésée vis-à-vis des autres communes adhérentes.

La décision collective des élus de Maupiti de se retirer de la Communauté des communes de Hava’i a laissé les habitants dubitatifs mais surtout inquiets.

« De Maupiti, on a beaucoup de difficultés concernant le logement sur Raiatea, et du jour au lendemain, ils démissionnent. Du coup je me suis dit comment ils vont faire pour avoir ces aides-là, puisque c’était rattaché avec la Comcom », confie Betsy.

Pour Carole, « ça pourrait devenir compliqué, c’est comme un retour en arrière. Les ordures vont s’entasser partout. Il n’y aura plus de ramassage, ni d’entretien aux abords des routes. »

L’association de protection de l’environnement Maurua Nui no te Arutai Mareva craint également que Maupiti perde les avantages de la Communauté des communes, notamment en moyens logistiques et financiers.

« On va avoir des soucis. Si d’aventure la communauté retire tout son matériel, qui va ramasser nos ordures ?, se demande Temanihi Yee On, le président de cette association. Nous ne voulons pas sortir de la Communauté des communes, parce que notre île est entretenue, la communauté a les moyens. »

Temataru Tetuaura, un membre du conseil, s’inquiète quant à lui du sort des salariés de la communauté des communes : « Que vont-ils devenir ? Tout a été mis en place pour la gestion des ordures. Cela nous inquiète au plus haut niveau. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Retrait de la commission des dessertes maritimes interinsulaires, remplacée par celle des chiens errants… La délégation de Maupiti estime être défavorisée. Une situation qui conforte le maire dans sa décision.

« Ça  fait quand même depuis 2015 qu’on a intégré cette Communauté de communes de Hava’i et pour l’instant je ne vois pas grand-chose se développer sur Maupiti, indique Woullingson Raufauore. Le problème c’est qu’on n’est pas inclus dans les débats qui se passent à Raiatea. On est quand même assez surpris des décisions qui ont été prises, je répète et je confirme, sans nous consulter. C’est ça qui nous met un peu hors de nous. »

Lundi, le conseil de la Communauté des communes de Hava’i se réunira pour statuer sur la démission de Maupiti. Une décision très attendue également par la population.

infos coronavirus