lundi 19 octobre 2020
A VOIR

|

Marquises : les hommages au petit Hoane se poursuivent

Publié le

L'émotion reste intense après le décès de Hoane Kohumoetini, 3 mois, lors d'une évasan depuis les Marquises.

Publié le 08/10/2019 à 17:42 - Mise à jour le 09/10/2019 à 9:57
Lecture < 1 min.

L'émotion reste intense après le décès de Hoane Kohumoetini, 3 mois, lors d'une évasan depuis les Marquises.

Le président Edouard Fritch a demandé l’ouverture d’une enquête et promis, dans une vidéo postée depuis New York, que le Pays « prendrait ses responsabilités » après le drame du décès du petit Hoane, dimanche.

> Lire aussi : Bébé décédé lors d’un évasan : Edouard Fritch veut prendre des “mesures d’urgence”

Les obsèques se sont déroulées ce mardi à Ua Huka où une marche et un lâcher de ballons ont eu lieu.

J'ai pas de mots pour décrire le mal que sa peut faire??? BÉBÉ COEUR ❤ tu restera toujours graver dans nos cœur et…

Posted by Lanihei'iki Kyron Tht on Tuesday, October 8, 2019

Dans tout l’archipel, la population est unie autour de la famille du bébé. Une nouvelle marche est prévue vendredi, cette fois à Nuku Hiva. La population est invitée à venir vêtue de blanc et avec une bougie.

L’émotion, la solidarité, mais aussi la colère s’expriment aux Marquises. Sur la page de la commune de Hiva Oa, un long post relais le ras le bol de certains habitants. « Pourquoi ouvrir une enquête à l’heure d’aujourd’hui? Depuis New York, Fritch veut enclencher une enquête pour quoi? Regagner la confiance des uns et des autres ? » se questionne l’auteur de ces lignes.

Dans un communiqué, l’élue Sylvana Puhetini rappelait qu’elle est, avec Eliane Tevahitua, rapporteure d’une mission portant sur les conditions de prise en charge des patients bénéficiant d’une évacuation sanitaire inter-îles.

infos coronavirus

Au lendemain des élections, la Nouvelle-Zélande enregistre un cas de coronavirus

La Nouvelle-Zélande a fait état dimanche d'un nouveau cas de coronavirus, deux semaines après une déclaration de la Première ministre Jacinda Ardern qui se félicitait que son pays ait "de nouveau vaincu le virus".

Faa’a : l’enterrement d’un cas de Covid-19 crée la psychose

Le premier enterrement d’une victime du coronavirus a Faa’a a eu lieu ce dimanche matin au cimetière de Saint-Hilaire. Un enterrement qui a suscité de vives inquiétudes chez une riveraine qui craint d’être contaminée par la dépouille mais qui, paradoxalement, dénonce également les travaux de la commune. Ces derniers ont en effet créé un espace réservé aux personnes décédées du Covid, ce qui l’empêche désormais de sortir se promener.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV