mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Mario Banner-Martin, premier Polynésien à la tête de la DSP

Publié le

Publié le 14/09/2017 à 15:09 - Mise à jour le 14/09/2017 à 15:09
Lecture 2 minutes

Le premier polynésien commissaire.

Durant ses premières années de service Mario Banner-Martin nourrit l’ambition d’être directeur de la sécurité publique. Il obtiendra l’aval du Haut-commissariat pour suivre 3 années d’études dans la plus prestigieuse école de police de France. En 2000, il devient le premier Polynésien commissaire. Mais il ne peut intégrer la direction de la Sécurité publique en Polynésie. Son cursus l’oblige à exercer hors du fenua. Il travaille dans un premier temps à Toulouse puis il devient directeur adjoint de la DSP de Bastia en Haute-Corse, puis il est affecté pendant 5 ans en Nouvelle Calédonie où il est directeur adjoint de la DSP puis directeur de la police aux frontières de Nouvelle Calédonie et Wallis-et-Futuna.

Les Corses ne voulaient pas qu’il s’en aille

Mario Banner-Martin garde de très bons souvenirs de son passage en Corse. Il nous lâchera même : “je n’ai pas honte à dire que ce sont les meilleurs moments de ma carrière professionnelle “. Il y a eu des moments de tension comme la traque du nationaliste Yvan Colonna qui avait assassiné le préfet Claude Erignac ; des moments difficiles comme l’arrestation de nationalistes corses ou le maintien de l’ordre lors de matchs au stade de Furiani contre le Paris Saint Germain ou l’Olympique de Marseille. Il y a également eu des moments de partage avec la population Corse qui a accueilli le polynésien comme un enfant du pays. Il a même tissé des liens d’amitié avec des personnes affiliées au Front de Libération National Corse. Lorsqu’il a terminé son mandat sur l’île de beauté, plusieurs personnes ne voulaient pas qu’il s’en aille. Les Corses lui ont demandé de revenir occuper les fonctions de directeur de la Sécurité publique. 

“Le poste de Papeete : je le voulais”

Le lundi 11 septembre, Mario Banner-Martin est officiellement nommé directeur de la sécurité publique en Polynésie française. La cérémonie de prise de fonction se tient le vendredi 15 septembre dans la cour de la DSP en présence des autorités de l’Etat et du Pays ainsi que la famille et les amis du nouveau directeur. Mario Banner-Martin a déjà reçu sa feuille de route pour les nouvelles fonctions qu’il occupe. Des orientations qui découlent du conseil de prévention de la délinquance co-présidé par le pays et l’Etat. Il devra mettre en œuvre des actions pour lutter contre la délinquance juvénile, les violences intra-familiales et les addictions. Ses priorités seront également de lutter contre les trafics de stupéfiants et les atteintes à la probité. Comprenez par là qu’en tant qu’ancien responsable de la brigade financière, il mènera à leur terme toutes les enquêtes impliquant des personnalités politiques ou des chefs d’entreprises qui ont détourné de l’argent publique.

Sam Teinaore 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.