dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Marie-Thérèse Arai : figure du Sacré Coeur de Taravao, prend sa retraite après 42 ans de services

Publié le

ÉDUCATION - Elève, puis secrétaire, responsable de la cantine, surveillante, et à nouveau secrétaire, Marie-Thérèse Arai quitte l'établissement où elle a officié durant 42 ans : "une grand page de ma vie se tourne", confie-t-elle...

Publié le 24/05/2019 à 18:25 - Mise à jour le 20/06/2019 à 13:27
Lecture < 1 min.

ÉDUCATION - Elève, puis secrétaire, responsable de la cantine, surveillante, et à nouveau secrétaire, Marie-Thérèse Arai quitte l'établissement où elle a officié durant 42 ans : "une grand page de ma vie se tourne", confie-t-elle...

En parallèle du départ à la retraite de la directrice du collège-lycée privé de Taravao, trois autres enseignantes et agents célébraient eux aussi leur départ à la retraite, côté élémentaire.

Entrée au Sacré Coeur comme secrétaire en 1976, Marie Thérèse Arai quitte l’établissement ce 24 mai 2019.
« J’étais scolarisée ici, au collège, les religieuses me connaissaient, et m’ont ensuite proposé de travailler ici… j’y suis encore! J’ai voulu aider les enfants. Quand ils me voient ils me demandent : madame, vous êtes encore là??? », explique Marie-Thérèse.

D’abord secrétaire, aide maternelle, puis responsable de la cantine, elle effectue également des surveillances et reprend la direction du secrétariat de l’école il y a 23 ans.  « C’est vraiment ma deuxième famille, j’ai été heureuse ici, j’y ai effectué l’ensemble de ma carrière, et y ai connu 6 ou 7 directeurs! Aujourd’hui, je laisse une partie de moi dans cette école. Je suis émue, joyeuse… et les enfants m’ont beaucoup donné depuis le début et jusqu’à aujourd’hui! Je pensais partir doucement… mais ils m’ont fait une belle fête! » 

Le Sacré Coeur : une affaire de famille chez les Arai… la fille de Marie-Thérèse est elle-même institutrice à la maternelle…

 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.