lundi 26 septembre 2022
A VOIR

|

Communiqué

Mariage à Teva i Uta : les peines encourues par Tearii Alpha et Edouard Fritch

Publié le

Dans un communiqué transmis ce jour, le procureur de la République Hervé Leroy apporte des précisions quant aux peines encourues par Tearii Alpha, Edouard Fritch et la co-gérante du lieu ayant reçu les invités du mariage de l'ex vice-président, organisé le 5 août 2021.

Publié le 16/03/2022 à 16:47 - Mise à jour le 16/03/2022 à 16:52
Lecture 2 minutes

Dans un communiqué transmis ce jour, le procureur de la République Hervé Leroy apporte des précisions quant aux peines encourues par Tearii Alpha, Edouard Fritch et la co-gérante du lieu ayant reçu les invités du mariage de l'ex vice-président, organisé le 5 août 2021.

Le 5 août 2021, encore vice-président, Tearii Alpha organisait les festivités de son mariage dans un lieu réunissant plus de 300 personnes. Un mariage qui avait fait polémique, suite aux photos et vidéos ayant fuité sur les réseaux sociaux.

En effet, une semaine auparavant, les autorités du Pays et de l’État annonçaient le durcissement des restrictions sanitaires, avec notamment l’interdiction d’événements festifs dans les lieux accueillants du public. “Il apparaissait que la disposition de certaines tables accueillant des convives n’était pas conforme aux dispositions réglementaires de l’arrêté pris le 31 juillet 2021 par le haut-commissaire pour prévenir l’épidémie de la Covid-19. De plus, ce lieu de réunion fut ouvert malgré le rappel des mesures de prophylaxie adressées par l’autorité administrative le 3 août 2021 à monsieur Tearii Alpha” indique le communiqué transmis par le procureur de la République. Par ailleurs, une animation musicale au sein de ce lieu de réunion était organisée au mépris du protocole sanitaire et certains invités se produisaient sur une scène sans port du masque”.

Une enquête préliminaire avait alors été ouverte pour le délit de mise en danger de la vie d’autrui et les infractions aux règles sanitaires. Les investigations établissaient que le délit n’était pas constitué, mais que plusieurs contraventions de 4ème classe avaient été commises.

Tearii Alpha, Edouard Fritch et la co-gérante du lieu ayant accueilli les invités aux festivités du mariage ont été entendus en février et mars 2022.

Il est reproché à :
– Tearii Alpha : 6 contraventions de 4ème classe
– Edouard Fritch : 4 contraventions de 4ème classe
– la co-gérante du lieu : 5 contraventions de 4ème classe

Mais la procédure de l’amende forfaitaire applicable en métropole de 135 euros soit 16 000 Fcfp n’étant pas mis en œuvre en Polynésie, les prévenus encourent donc une peine dont le quantum maximal est fixé à 89 498 Fcfp (soit 750 euros) pour chaque contravention commise. Le cumul des peines s’applique, précise le communiqué.

Tearii Alpha et Edouard Fritch sont convoqués à l’audience du tribunal de police le 7 avril prochain à 8 heures.

infos coronavirus