samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

Marché de Papeete : le port du masque recommandé mais encore peu adopté…

Publié le

Cela fait désormais cinq jours que les vols internationaux ont repris et les touristes sont donc de retour au fenua. Pour se protéger du Covid-19, le port du masque est fortement recommandé dans les lieux publics, cependant au marché Mapuru A Paraita ce matin, peu de personnes en portaient...

Publié le 19/07/2020 à 16:48 - Mise à jour le 19/07/2020 à 16:44
Lecture < 1 min.

Cela fait désormais cinq jours que les vols internationaux ont repris et les touristes sont donc de retour au fenua. Pour se protéger du Covid-19, le port du masque est fortement recommandé dans les lieux publics, cependant au marché Mapuru A Paraita ce matin, peu de personnes en portaient...

Comme tous les dimanches matins, il y avait foule au marché de Papeete, et étant donné que le port du masque n’est pas obligatoire au fenua, très peu sont arrivés masqués.

« Je ne mets pas le masque car je n’en ai pas besoin, je ne suis malade. Les malades, ils ne viennent pas d’ici mais des autres pays » confie un client interrogé. « J’ai laissé mon masque dans la voiture » ajoute un autre client.

Lire aussi > Port obligatoire du masque : le gouvernement fait machine arrière

Mais les opinions des passants ce matin étaient mitigées. Si pour certains, le port du masque n’est pas nécessaire, pour d’autres, il est « normal, logique » : « On le porte pour se protéger nous et les autres. C’est important de respecter les gestes barrières ». « C’est très important, surtout maintenant que les vols internationaux ont repris » déclare encore un autre client.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour rappel, les port du masque est une recommandation dans les lieux publics clos et une obligation dans les transports publics. Il est cependant indispensable de garder à l’esprit que la Polynésie n’est pas à l’abri du Covid-19 et qu’il est donc indispensable de respecter les gestes barrières.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de...

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Une exposition sur le bombardement de Papeete pendant la...

Pour l’occasion, l’établissement scolaire a préparé une exposition de photos de la capitale après le bombardement. Le collège a également demandé à...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV