vendredi 23 avril 2021
A VOIR

|

Makatea se dote d’une station de télémédecine connectée

Publié le

Après Katiu et Amanu, au tour de Makatea de se doter d’une station de télémédecine. Une avancée considérable pour la population de l’île, jusqu’ici contrainte d’effectuer de longues heures de bateau pour se rendre au centre médical d’Avatoru, à Rangiroa. Malgré un faible débit internet sur l’atoll, les premiers essais menés jeudi dernier s'avèrent concluants.

Publié le 30/03/2021 à 16:23 - Mise à jour le 30/03/2021 à 16:23
Lecture 2 minutes

Après Katiu et Amanu, au tour de Makatea de se doter d’une station de télémédecine. Une avancée considérable pour la population de l’île, jusqu’ici contrainte d’effectuer de longues heures de bateau pour se rendre au centre médical d’Avatoru, à Rangiroa. Malgré un faible débit internet sur l’atoll, les premiers essais menés jeudi dernier s'avèrent concluants.

Comme d’autres d’îles éloignées, Makatea ne dispose pas de médecin. Pour palier le problème, l’atoll s’est doté d’une station de télémédecine. Elle permet d’enregistrer les données médicales du patient, lesquelles sont par la suite transmises au médecin référent, chargé du diagnostic.

« Rangiroa sera le référent consultation de Makatea », comme l’explique Stéphane Mellado, infirmier à Rangiroa. « A Makatea, les patients verront l’auxiliaire de santé qui est sur place qui va prendre tout un tas de relevé grâce à la valise qui seront enregistrées sur ce qu’on appelle un cloud. Ce cloud, une fois par jour, taote viendra le questionner, savoir s’il y a de la consultation déjà sur Makatea, quels types de consultations, et voir déjà les premiers examens qui ont été faits. Taote pourra demander à l’agent de soin de Makatea de faire venir la patiente devant lui avec la caméra et pourra faire une vraie consultation par caméras interposées ».

Véritable avancée technologique, la valise connectée permet, entre autres, la prise de tension artérielle et de température, ou encore la réalisation d’électrocardiogrammes, d’échographies voire de rétinographies. Jeudi dernier, pour la première fois, une consultation prénatale a été réalisée sur l’atoll oublié, ainsi qu’un test de dépistage du R.A.A. Du jamais-vu pour l’auxiliaire de l’île, qui a dû apprendre à utiliser ce nouvel outil, distribué par la société Natimedex.

Hervé Vergeaud, le gérant, assure qu’il s’agit là de matériel relativement intuitif. « Cependant, c’est quand même du matériel qui nécessite une formation, une prise en main, il y a des paramètres. On est dans le domaine de la santé donc il y a quand même des règles qui sont importantes à respecter. Ce matin, on parlait de l’identitovigilance par exemple », a t-il ajouté.

Si d’autres atolls bénéficient déjà de ce système de télémédecine, c’est un pas de géant pour les habitants de Makatea. Ils n’auront plus à faire la traversée de 7 heures jusqu’à Rangiroa pour chaque consultation. L’atoll de Kauehi devrait bientôt bénéficier à son tour du dispositif, avec comme référent, le médecin de Fakarava.

infos coronavirus