mardi 16 juillet 2019
A VOIR

|

Mahina autorise le brûlage des déchets verts de manière “temporaire et sous certaines conditions”

Publié le

Publié le 15/07/2018 à 13:04 - Mise à jour le 15/07/2018 à 13:04
Lecture 1 min.

“Vu les difficultés actuelles rencontrées par la commune de Mahina en ce qui concerne la collecte et l’élimination des déchets végétaux de ses administrés” , précise l’arrêté qui date de ce lundi. La commune réautorise à ses habitants de brûler les végétaux.

Cette autorisation est valable jusqu’au 30 juin 2019. Si les habitants peuvent de nouveau brûler leurs déchets, ils doivent respecter quelques conditions.

L’arrêté précise que les feux ne sont autorisés que de 9 h à 14 heures, tous les jours sauf le dimanche. La quantité de déchets brûlés ne peut dépasser un demi mètre cube. “Le brûlage d’autres déchets, quelque en soit la nature ou la quantité étant quant à lui strictement interdit.” Le feu ne peut avoir lieu que chez la personne qui l’entreprend et à une distance d’au moins 10 mètres des bâtiments alentours. La mairie interdit la toute mise à feu par grand vent. 

Les infractions à la réglementation constituent des contraventions de première classe.

Rédaction web

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

La vidéo incroyable d’une saisie record de drogue sur...

Les gardes-côtes américains ont dévoilé la vidéo d'un coup de filet impressionnant. Le 18 juin dernier, selon CNN, ils ont saisi 18 tonnes de cocaïne et 420 kilos de marijuana sur un sous-marin qui naviguait dans le Pacifique. Une saisie qui voudrait près de 60 milliards de Fcfp.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X