dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Magasins Carrefour : pas d’accord, la grève se poursuit

Publié le

Alors que Nancy Wane parle d'avancée dans les négociations, des délégués syndicaux assurent que "rien n'est réglé". Des rumeurs de blocage circulent. La grève se poursuit.

Publié le 26/12/2020 à 15:20 - Mise à jour le 28/12/2020 à 9:22
Lecture 2 minutes

Alors que Nancy Wane parle d'avancée dans les négociations, des délégués syndicaux assurent que "rien n'est réglé". Des rumeurs de blocage circulent. La grève se poursuit.

Après des discussions tendues jeudi à Carrefour Arue entre Nancy Wane et les grévistes, une « séance de conciliation » a eu lieu à la direction du Travail. Un rendez-vous qui a permis, selon la directrice générale grande distribution, d’éclaircir « les deux points de blocage : celui de la DRH et du harcèlement. Ça, ça a été écarté. Une proposition de protocole de fin de conflit a été mise en place, clarifiant ces deux points avec des engagements de la part de la direction. Ensuite, le troisième point c’était celui de se revoir au premier trimestre dans des conditions plus sereines pour pouvoir négocier sur les autres points du préavis. Et le quatrième point que nous avons précisé c’est que les jours de grève ne seront pas payés. Et aujourd’hui le conflit continue justement parce qu’en fait, on n’est pas d’accord sur ce point là. »

Côté syndicats, on affirme que « rien n’est réglé » : « On a entendu Nancy Wane mais nous ne sommes pas d’accord parce que nous ne sommes pas écoutés. (…) On veut négocier mais on tourne en rond. (…) On nous parle mal (…) On est agressifs envers nous. (…) Rien n’est réglé puisqu’il n’y a pas de négociation. (…) Qu’on nous reçoive pour négocier, c’est-à-dire pas pour un monologue, qu’il y ai un dialogue », déclare une déléguée syndicale.

Nancy Wane continue d’aller à la rencontre des grévistes, sur place. « J’ai fait mon tour et je fais mon tour aujourd’hui pour pouvoir transmettre aux salariés grévistes la situation, ce qui s’est passé jeudi. Et donner de voix vive en tout cas, ma position par rapport au paiement des jours de grève. (…) J’ai toujours favorisé un contact direct quand je peux, quand je peux m’organiser. (…) ce n’est pas parce qu’ils sont grévistes que je n’ai pas à les considérer. Ça me fend le coeur de passer les fêtes dans cette ambiance surtout après l’année difficile que tout le monde a eue d’un point de vue moral. Mais chacun fait ses choix, chacun prend ses responsabilités. »

Ce samedi, des messages annonçant la fermeture de tous les magasins Carrefour circulaient sur les réseaux sociaux. Des messages démentis sur les pages officielles des magasins. Un blocage se prépare-t-il ? « Il y a beaucoup de rumeurs à Tahiti. Tant que je n’ai pas vu… j’attends de voir. (…) On va s’organiser », assure Nancy Wane.

Vos 4 Carrefour Tahiti sont bien ouverts ✅ le dimanche 27 décembre et ✅le Lundi 28 décembre🟢⤵️ ➡️Arue 7h30-13h ce…

Publiée par Carrefour Tahiti sur Samedi 26 décembre 2020

En fin d’après-midi samedi, Carrefour a annoncé que le magasin de Arue fermerait exceptionnellement plus tôt ce dimanche.

Ce dimanche 27 décembre fermeture exceptionnelle🚫à 13h00 de votre Carrefour Punaauia🌴.

Publiée par Carrefour Tahiti sur Samedi 26 décembre 2020

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.