dimanche 22 septembre 2019
A VOIR

|

Maeva, victime des inondations : « Je n’en peux plus »

Publié le

Publié le 26/12/2017 à 13:58 - Mise à jour le 26/12/2017 à 13:58
Lecture 2 minutes

« Il y en a marre, marre, marre ! » Epuisée et tremblotante, Maeva a à peine la force de crier sa colère. Ce mercredi matin, elle s’est réveillée les pieds dans l’eau dans sa maison du quartier Agnieray, à Taunoa.

Cette situation, cette grand-mère l’a déjà vécue. Sur les murs de la maison familiale, les stigmates des intempéries de janvier dernier sont encore visibles. Il y a moins d’un an, la pluie était entrée d’un coup dans la maison. La famille n’avait rien pu faire.

Ce mercredi matin, une fois de plus, l’eau s’est invitée. Il n’aura fallu que 30 minutes pour que la demeure soit à nouveau inondée. Le fils de Maeva raconte, désolé :

« Vers 7h30, j’ai reçu un appel de mon fils me disant que la maison était inondée. L’eau monte sur la route et à partir d’un moment tout se déverse ici (dans la maison) et après, on ne peut plus évacuer. C’est saturé. »

Rainui a du mal à contenir sa colère. Ce dernier assure que depuis plusieurs mois il appelle la commune de Papeete pour venir dégager les caniveaux. Ce mercredi, les services de la mairie avaient fait le déplacement et commencé à déblayer.

Le fils de Maeva s’emporte :

« Là encore, c’est le jour, on peut éteindre l’électricité, on peut nettoyer, évacuer mais la nuit qu’est-ce que tu veux faire ? Mon fils vient de se faire opérer, il ne peut pas se déplacer… Cela fait un an que je demande à la commune de venir purger cette buse, même s’il faut payer, je suis prêt, mais non ! Personne ne vient, personne ne réagit. »

 

Maeva contemple le spectacle, impuissante. Cette habitante n’a plus la force de nettoyer. Opérée deux fois cette année, elle peut compter sur l’aide de ses enfants et mo’otua pour évacuer l’eau et déplacer les meubles. D’une voix à peine audible, elle lâche:

« Je suis arrivée à un moment où je n’en peux plus. »

Derrière elle, ses enfants évacuent l’eau de pluie avec des balais. La journée sera longue.

D’autres quartiers de Papeete ont été touchés par les pluies. Les services de la mairie et les pompiers sont venus en aide aux habitants. La pluie a cessé de tomber dans la matinée ce qui a permis de rassurer ceux qui avaient peur de revivre de mauvais moments.
 

Rédaction web avec Esther Parau-Cordette et Brandy Tevero
 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires