jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Lutte contre l’introduction du coronavirus : la Biosécurité va restreindre l’importation de chiens

Publié le

Même si la contamination homme-chien n'est pas prouvée, des mesures de restriction d'importation vont être prises, révèle le compte-rendu du conseil des ministres de ce 4 mars.

Publié le 04/03/2020 à 15:59 - Mise à jour le 04/03/2020 à 16:03
Lecture 2 minutes

Même si la contamination homme-chien n'est pas prouvée, des mesures de restriction d'importation vont être prises, révèle le compte-rendu du conseil des ministres de ce 4 mars.

L’OIE (organisation mondiale de la santé animale) a annoncé fin février l’apparition à Hong Kong d’une maladie animale émergente. Le virus SARS-CoV-2 a en effet été isolé sur des prélèvements nasaux et oraux d’un chien appartenant à un propriétaire atteint du coronavirus Covid-19, les deux dénominations couvrant le même virus. Si la transmission Homme / chien n’est pas encore prouvée, ce risque n’est à ce stade pas écarté.

Constatant qu’il n’existe pas de quarantaine animale pour les carnivores domestiques en Polynésie française, et eu égard au potentiel de risque pour la santé humaine, la direction de la Biosécurité va donc mettre en place des mesures de restriction à l’importation des chiens.

Les mesures suivantes vont donc être prises :

  • Interdiction d’importation des chiens en provenance de la zone à contamination animale : le permis d’importation en cours d’instruction pour l’import d’un chien en provenance de Hong Kong via la Nouvelle –Zélande sera refusé.
  • Préalablement à la délivrance d’un permis d’import, demande d’information sur les lieux de séjours des chiens dans les 14 jours précédant le départ du pays d’origine vers la Polynésie française, afin de permettre l’analyse de risque prévue dans un deuxième temps.

Durant ce deuxième temps, la direction de la Biosécurité se rapprochera de la direction de la Santé pour évaluer les risques en fonction des statuts sanitaires des diverses provenances (pays, clusters…) et mettre en place toutes les mesures préventives (dont le refus de permis d’importation) de nature à protéger la population d’une contamination via des animaux domestiques importés.

Les autres sujets au compte-rendu du conseil des ministres :
– Moody’s confirme la perspective positive associée à la note de la Polynésie française
– Projet d’aménagement des aéroports de Rangiroa et Nuku Hiva pour l’accueil de vols internationaux
– Point d’avancement du projet de rénovation urbaine de Papeete
– Tarifs des ventes et prestations de l’EPIC Vanille
– Subvention à la CCISM pour l’organisation de la 2ème édition de Ti’a Fenua Eco Durable Expo Market
– Commémoration des 30 ans de la disparition d’Henri Hiro
– Lancement de l’opération Lady Box
– Manifestations relatives à la Journée internationale des femmes

infos coronavirus