samedi 31 juillet 2021
A VOIR

|

Lutte contre les runs : 344 deux roues contrôlés en une nuit

Publié le

Publié le 25/08/2018 à 16:12 - Mise à jour le 25/08/2018 à 16:12
Lecture 2 minutes

Depuis le 5 août,  une nouvelle loi renforce la lutte contre les comportements dangereux en deux-roues. Ce week-end, une vaste opération coordonnée entre la police et la gendarmerie a été mise en place. 80 policiers nationaux et gendarmes ont été mobilisés dans la nuit du 25 au 26 août sur l’ensemble de l’agglomération de Papeete. 
 

> 10 immobilisations de deux roues

Une opération qui avait pour but de montrer la détermination des autorités dans la lutte contre l’incivisme sur les routes. 
En une seule nuit, 344 deux roues ont été contrôlés. 
6 alcoolémies ont été relevées, 3 procès-verbaux ont été établis pour infraction à la législation sur les stupéfiants, 1 rodéo motorisé aggravé a été enregistré,  100 timbres amendes ont été dressés. Les autorités ont également relevé 25 infractions liées aux échappements bruyants et pratiqué 10 immobilisations. 

 

> Une nouvelle loi

Dans un communiqué, le haut-commissaire rappelle que Ainsi, la peine encourue pour les infractions commises lors de”runs” est désormais d’un an d’emprisonnement et 1 789 976 Fcfp d’amende, ce qui permet le placement en garde à vue du mis en cause et son éventuelle comparution immédiate devant la justice. La loi prévoit également trois paliers d’aggravation :
 
Faits commis en réunion : 2 ans d’emprisonnement et 3 579 951 Fcfp d’amende.
 
Conduite après avoir fait usage de produits stupéfiants, ou sous l’empire d’un état alcoolique ou encore lorsque le conducteur n’est pas titulaire du permis de conduire : 3 ans d’emprisonnement et 5 369 927 Fcfp d’amende
 
Cumul d’au moins 2 des circonstances mentionnées ci-dessus : 5 ans d’emprisonnement et 8 949 879 Fcfp d’amende

Rédaction web 

infos coronavirus