jeudi 26 novembre 2020
A VOIR

|

L’obligation du port du masque dans les transports en commun est-elle respectée ?

Publié le

Le port du masque est devenu obligatoire dans les transports en commun pour tout usager, à partir de 11 ans. Une obligation pas toujours facile à faire respecter.

Publié le 20/07/2020 à 15:56 - Mise à jour le 20/07/2020 à 15:56
Lecture < 1 min.

Le port du masque est devenu obligatoire dans les transports en commun pour tout usager, à partir de 11 ans. Une obligation pas toujours facile à faire respecter.

Le message est désormais affiché sur les vitrines des guichets du quai des ferrys. Il est on ne peut plus clair : le masque est désormais obligatoire dans les bateaux, les avions et les bus transportant du public.

« Depuis que l’arrêté est sorti, les gens prennent mieux conscience du port du masque, explique Ariihei Fa Shin Chong, lieutenant sur le Terevau. C’est plus facile pour nous de dire que le masque est obligatoire pour les transports en commun. »

Et pas de fausses excuses ! Les clients qui n’ont pas de masque peuvent en acheter sur le bateau à 100 Fcfp l’unité.

Si le port du masque est bien respecté sur les navettes maritimes, ce n’est pas aussi simple que ça pour les bus. A la gare routière de Papeete, les chauffeurs doivent souvent rappeler à l’ordre certains passagers.

« C’est un challenge pour nous de faire respecter l’obligation du port du masque, confie Charles, un chauffeur de bus. Je leur demande d’aller à la pharmacie récupérer un masque. »

Certains clients sont donc encore récalcitrants, d’autres ont tout simplement oublié de le prendre. Les contrevenants risquent pourtant jusqu’à 89 000 Fcfp d’amende. En cas de non-respect du port du masque, l’accès au moyen de transport est normalement refusé.

infos coronavirus

Moetai Brotherson regrette que les aides de l’État ne soient pas indexées

Le député Moetai Brotherson était notre invité en plateau mardi soir. Nous avons fait un point avec lui sur la situation sanitaire et économique du fenua, mais aussi sur le procès en appel de Radio Tefana.